Grain de Sel ou Grain de Poivre ? du 6 février 2020 – Timothée Paton – Le secret de Taizé

Grain de sel/poivre ?
Grain de sel/poivre ?
Grain de Sel ou Grain de Poivre ? du 6 février 2020 - Timothée Paton - Le secret de Taizé
/
Temps de lecture : 2 minutes

PHARE FM : Vous souhaitez nous parler aujourd’hui d’une vertu qui tend à se faire rare de nos jours…

Timothée : Oui une vertu qui non seulement se fait rare mais qui pourrait être aussi la clé pour la paix dans nos foyers et dans nos âmes troublées.

Un dimanche matin, l’été dernier, j’ai pris la route jusqu’au village de Taizé, en Bourgogne, pour participer à une célébration. Cette communauté chrétienne fondée par un pasteur Suisse est devenue au fil des ans, l’un des sites chrétiens les plus importants au monde. J’étais étonné de voir des milliers de jeunes dans un coin perdu. Tous les ans ce sont plus de 100 000 jeunes pèlerins qui se retrouvent à Taizé pour prier, étudier la Bible, partager et travailler ensemble.

J’étais intrigué de savoir pourquoi tant de personnes continuent année après année à se rendre dans ce village là au centre de la France. Lors de l’office qui n’a duré qu’une heure à laquelle j’ai assisté, il n’y avait pas (comme on peut le voir dans de nombreuses églises de nos jours) de grosse équipe de chanteurs et de musiciens. Je ne me souviens même pas d’avoir vu d’instruments. Pas d’effets spéciaux sur l’estrade. Ça m’a intrigué. En voiture, au retour je me demandais ce qui attirait tant de monde, dimanche après dimanche…

PHARE FM : Nous aussi Timothée ça nous intrigue…

Timothée : Et bien j’ai finalement trouvé peu de temps après la réponse à mon interrogation ; lors d’une visite chez un couple à moins de 30 minutes de Taizé. L’épouse m’apprend qu’un sondage justement a été fait auprès des nombreux participants à Taizé. Il leur fut demandé ce qu’ils ont aimé et pourquoi ils seraient partants à revenir. La réponse de ce sondage se résume en un mot : Le SILENCE. 

PHARE FM : Le silence ?

Timothée : Oui, le silence. Le silence lors de ces célébrations est la raison pourquoi des milliers de jeunes de dizaines de pays du monde sont prêts à retourner à Taizé. 

Serait-il possible que dans nos grands rassemblements et nos festivals, nous ayons oublié ce dont nos âmes fatiguées ont tant besoin ? Et si dans un monde rempli de distractions, de lumière, de bruits, le silence était la clé de notre épanouissement spirituel et de notre transformation intérieure ? Je vais pousser un peu : et si le silence était la clé pour mieux entendre la voix de Dieu ? 

PHARE FM : mais le silence, ça ne fait pas un peu peur ?

Timothée : Oui, probablement. Parce que, quand il n’y a plus de bruit, plus de distractions, plus d’écouteurs dans les oreilles, plus de voix extérieures… ont fini par entendre sa propre voix.

Notre âme voudrait nous parler mais souvent, nous l’étouffons. Blaise Pascal, ce grand mathématicien et célèbre philosophe français (je l’aime bien parce qu’il était auvergnat, comme moi !) a dit ceci : “Tout le malheur des hommes vient d’une seule chose, qui est de ne pas savoir demeurer en repos, dans une chambre.”
Venant d’un grand philosophe on s’attend à une longue dissertation compliquée. Et bien non, la solution est si simple et à la portée de tout le monde.

 

Et comme aujourd’hui c’est la journée sans téléphone, le silence ça fait du bien !