Grain de Sel ou Grain de Poivre ? du 9 janvier 2020 – Timothée Paton – La Corée du Nord refait parler d’elle

Grain de Sel ou Grain de Poivre ? du 9 janvier 2020 – Timothée Paton – La Corée du Nord refait parler d’elle
Grain de sel/poivre ?

 
 
00:00 / 3:40
 
1X
 

La Corée du Nord refait parler d’elle ces jours-ci.
Alors que son leader Kim Jong Un avait promis à la terre entière qu’il cesserait ces tirs de missiles, en a lancé récemment et en prévoit encore. Comment se fait-il que l’on croit encore aux promesses de cet homme ? Son père et son grand père déjà ne les ont jamais tenus. Ce leader est sans aucun doute l’homme le plus cruel au monde, la personnification même de la haine. Il ressemble à cet enfant gâté, ce caïd dans la cour d’école que tout le monde craint. 

Personne à ce jour n’a eu le courage de faire face à ce dictateur.
Depuis les années 50, la famille Kim Jong règne en maître. Pas un seul dirigeant n’a réussi à mettre fin à leur barbarie : aucun président américain, aucun leader russe ou chinois, personne. Ni même aucune organisation internationale. 

Alors qu’il y a quelques années Timothée se trouvait aux Nations Unis à New York, il était assis sur le siège juste derrière celui du représentant nord-coréen, car l’ambassadeur Nord-Coréen est accueilli au même titre que les autres. Le monde entier regarde sans rien dire ! En fait, il y a aujourd’hui face à la Corée du Nord, ce qu’on pourrait appeler, la ‘non- assistance à pays en danger‘. 

Celui qui pense qu’on ne devrait pas s’ingérer dans les affaires de la Corée du Nord devrait envoyer, par exemple, sa propre fille ou sa femme passer une semaine dans un camp de travail à Pyongyang où des milliers d’hommes et de femmes subissent les pires formes de torture. Quand il apprendra ce qu’elle aura subi, il ira implorer les autorités de son pays afin qu’ils exercent tout leur pouvoir pour mettre fin à l’un des régimes les plus cruels que le monde n’ait jamais connu. 

Il semblait pourtant y avoir une avancée l’an dernier à Singapour quand le président américain et Kim Jong Un se sont rencontrés.
Le président américain est tombé dans le piège de Kim Jong Un. Le dictateur Nord -Coréen a du bien rire et penser : ‘ Kim Jong Un joue avec les leaders pour gagner du temps. Dans quelques années Trump, Macron, Merkel, Poutine ne seront plus au pouvoir. Kim Jong Un, lui il y sera encore ! 

Et à Singapour, comment se fait-il que l’on n’ait pas arrêté Ki Jong Un ?
Ça aurait été n’importe quel autre criminel, il aurait été arrêté à son arrivée à l’aéroport de Singapour. Mais pour lui, auteur des pires crimes contre l’humanité, c’est le tapis rouge, un hôtel de luxe et un grand repas. Le monde est fou ! Et il est reparti pour Pyongyang, tout sourire ! Il a du dire ‘ Je les ai bien eus !’ 

L’ONG ‘Portes Ouvertes’ nous parle souvent des chrétiens en Corée du Nord.
Oui, heureusement qu’il y a des organisations qui nous rappellent le sort des chrétiens Nord-Coréens, persécutés pour leur foi. Ils sont 50 000 chrétiens détenus dans des camps de travail ou en prison. Et là encore les gouvernements du monde entier et l’ONU ferment les yeux, impuissants.