Jean-Luc Gadreau – Amour et reconnaissance

PHARE FM
Jean-Luc Gadreau - Amour et reconnaissance
/

PHARE FM : Alors Jean-Luc Gadreau, comment allez-vous ce matin ?

Jean-Luc : Et bien… pour tout vous dire, ce lundi est un peu particulier pour moi. Il sera en bonne partie vécu derrière un micro et devant un écran. Alors, c’est le cas de beaucoup de monde avec nos fameux rendez-vous zoom, whatsapp, GoogleMeet et autres salles de réunions virtuelles. Le quotidien du télétravail en somme ou de confinés en mal de relations sociales. Je disais récemment que la version 2020 du tube de Cindy Lauper « Time after time » pourrait s’intituler « Zoom after zoom ».

PHARE FM : C’est donc de visio-conférences que vous voulez nous parler pour ce grain de sel / grain de poivre ?

Jean-Luc : Heu non, en fait, pas du tout… enfin juste un tout petit peu, sur la forme, mais pas vraiment pour le fond ☺ J’en viens donc à ce qui m’intéresse… au risque de paraitre un peu égoïste en vous parlant de ma journée et pourtant au contraire, c’est tout l’inverse. Bon mais dire les choses ainsi, ça ne simplifie en rien mon propos.
Alors donc, pour en venir à ce qui nous intéresse… au programme de ma journée, ce billet déjà avec vous ce matin et puis cet après-midi l’animation d’une table ronde sur le web dans le cadre du Centre évangélique 2020 en mode connecté… puis ce soir à nouveau dans le costume de l’animateur, toujours sur internet évidemment, pour présenter cette fois la grande soirée célébration de l’association protestante de solidarité Le SEL qui fête ses 40 ans.

PHARE FM : Sympa tout ça… mais on attend peut-être autre chose dans cette rubrique matinale que de connaitre le planning de nos invités ?

Jean-Luc : Évidemment… je m’en doute.
Alors donc, c’est un prétexte en fait parce qu’avec ces deux rendez-vous, il y a un fil conducteur qui m’inspire considérablement et que j’ai envie de partager avec vous sur Phare FM ce matin. Ça peut paraitre banal, mais c’est fondamental : Apprendre à toujours plus aimer et savoir être reconnaissant. On a là 2 positionnements complémentaires à vivre, à manifester vaille que vaille ! Et qui sont un besoin du quotidien mais terriblement aussi devenu une nécessité urgente pour notre aujourd’hui si bouleversé par tant de choses.

PHARE FM : Et donc le rapport avec votre programme du jour ?

Jean-Luc : La table ronde du Centre évangélique que j’animerai nous permettra de parler de cette nécessité d’aimer liée, quelque part, à notre identité même de chrétiens. Mais avec un défi et des questionnements attachés… parce qu’il ne s’agit pas d’aimer uniquement ceux qui nous ressemblent et avec qui nous sommes d’accord. On abordera ainsi le fait qu’aimer ce n’est pas approuver. Ce sera aussi le besoin de comprendre ce qui peut conduire à certaines situations de ruptures relationnelles et percevoir comment la manifestation de notre amour peut devenir un moyen pour retrouver une relation paisible avec Dieu et avec les autres.

PHARE FM : Pas simple mais passionnant en effet. Et la reconnaissance alors ?

Jean-Luc : Et bien je finirai la journée avec le mot MERCI… ce mot qui sera au cœur de cette magnifique célébration musicale à l’occasion du lancement des festivités pour les 40 ans du SEL. Merci à Dieu avant tout pour la grâce qu’il nous fait au-travers d’un appel lancé à des hommes et des femmes de se lever, pour aimer, encore une fois… Et un Merci donné à ceux qui répondu à cet appel et qui aujourd’hui encore s’engagent pour les plus démunis.
Dans un monde où les ténèbres s’en donnent à cœur joie… devenons des lumières qui jaillissent, éclairent et dispersent l’obscurité… en aimant et en étant reconnaissant.

PHARE FM : Finalement, un bien joli programme, qui ne peut que nous inspirer pour vivre cette journée et celles à venir. Merci Jean-Luc Gadreau