Jerome Garnier – La présidentielle américaine

Jerome Garnier – La présidentielle américaine
Grain de sel/poivre ?

 
Play/Pause Episode
00:00 / 3:14
Rewind 30 Seconds
1X

Jerome : “Vous allez la fermer ! C’est difficile de dire un mot avec ce clown. Il n’y a pas une once d’intelligence en vous “….
Non non je ne m’adresse pas à vous, Lisa ,mais je ne fais que rapporter les dires des candidats à l’élection présidentielle américaine.

PHARE FM : Dans la nuit de mardi à mercredi dernier se tenait effectivement le premier débat entre Joe Biden et Donald Trump, et vous n’êtes pas très surpris de la qualité Jérôme ?

Jerome : Et bien cela fait des mois que les différentes équipes de campagne utilisent un langage guerrier et ne cessent par médias interposés de s’opposer de manière virulente donc il ne faut pas s’étonner de la bassesse de ce premier débat !
Pas de construction, pas de débat de fond, d’idées, seulement des attaques !
C’est à vrai dire navrant pour des personnes qui concourent à devenir ou rester leader de la première puissance mondiale. Quel exemple ! C’est le degré zéro de la politique.

PHARE FM : Vous pensez que la communication prend le dessus sur le fond ?

Jerome : Oui mais ce n’est pas propre à la présidentielle américaine d’ailleurs mais vous savez qu’ils ont toujours un temps d’avance sur nous. Ce qu’il se passe là-bas nous l’aurons dans dix ans voire moins maintenant grâce ou à cause d’internet.
Un autre exemple de la vie politique américain illustre bien cette importance de la communication, je dirai cette lutte dans la communication..

PHARE FM : Vous voulez revenir sur ce qui se passe à la Cour Suprême

Jerome : Oui, c’est la plus haute instance de justice des Etats-Unis. Ces neuf juges sont nommés à vie par les présidents en place. Une des ses juges, Ruth Bader Ginsburg, est morte le 18 septembre dernier. La question qui déchirait les deux camps était de savoir s’ il fallait la remplacer avant ou après l’élection, plusieurs enjeux s’entremêlent. Donald Trump a tranché et a désigné une juge fédérale. Il manque seulement l’aval du Sénat pour confirmer sa nomination mais cela devrait être une formalité puisque le Sénat est à majorité républicaine même parti que le président.

PHARE FM : Nous avons beaucoup entendu parler d’elle dans les médias…..

Jerome : Oui et cela m’intéresse de savoir ce que les gens ont retenu dans les médias. Nous savons presque tous qu’elle est nommée par le président mais surtout qu’elle est catholique, conservatrice et anti-avortement, n’est-ce pas ?!

PHARE FM : Oui, je crois que c’est bien résumé ce que nous avons appris.

Jerome : Encore une fois, c’est désolant, au lieu de s’intéresser à ces compétences, son parcours professionnel les journaux on retenu et transmis une information : sa religion et sa position personnelle contre l’avortement. Là nous aurions dû entendre les féministes habituelles hurler contre ces méthodes journalistiques qui ne jugent pas une femme selon ses compétences …..Les avez-vous entenus ces journalistes ?! Moi pas et c’est bien dommage !

PHARE FM : Comment expliquer justement ces préoccupations aux Etats-Unis actuellement ?

Jerome : La bassesse de cette campagne est le fruit de notre temps où le dialogue, l’échange, le vrai sens de la politique et de l’engagement ou encore l’esprit de service ne sont pas appris. Chacun campe sur ses positions car chacun est nourri par l’égoïsme et l’individualisme. Si la communication est importante soyons vigilants afin qu’à notre niveau personnel elle ne prenne jamais le dessus sur le discernement et la réflexion.