Claude Greder – L’avent

Grain de sel/poivre ?
Grain de sel/poivre ?
Claude Greder - L'avent
/
Temps de lecture : 2 minutes

PHARE FM : Quel est le thème de ce GDS ?

Claude : Devinette, chers Lisa et Thomas : Quel est ce petit mot qui est apparu sur le calendrier ces derniers jours et qui généralement se traduit en décoration sous forme de couronne de sapin ou en calendrier en cette période de l’année ??? Autre indice ?

PHARE FM : L’AVENT….

Claude : Bravo, vous avez gagné le gros lot ☺! L’AVENT, épelé A.V.E.N.T et non pas avant avec un « a ».

PHARE FM : Mais d’où vient cette notion de couronne de l’Avent ?

Claude : Apparemment de tradition pré-chrétienne, on attribue la christianisation de la couronne de l’Avent au pasteur et éducateur Johan Wichern (1808-1844) de Hambourg. Il recueille des enfants très pauvres dans une vieille ferme.

Pendant le temps de l’Avent, 4 semaines avant Noël, ils lui demandent souvent « quand est-ce que Noël va arriver ? » Il fabrique en 1820 une couronne de bois avec vingt petits cierges rouges allumés les jours de la semaine et quatre grands cierges blancs allumés le dimanche.

Avent = synonyme d’attente, je ne sais ce qu’il en est de vous (vous aimez attendre ?)

PHARE FM : Euh.. ça dépend !

Claude : Je ne sais pas de quoi ça dépend chez vous mais… moi… je n’aime pas attendre. Et pourtant, ça fait partie de la vie. L’enfant doit attendre de grandir avant de pouvoir rouler en voiture. Et c’est long… d’attendre.

Et attendre fait aussi partie… du langage de la Bible.

D’ailleurs, une page blanche entre les deux parties de la Bible, AT et NT, nous parle d’une longue période d’attente pour les hébreux liée au silence de Dieu. Avant Dieu parlait régulièrement, là, plus rien pendant… 400 ans.

Et soudain, Il se remet à parler à des illustres inconnus. Ni à Marie, ni à Joseph, mais à Zacharie et Elisabeth, incrédules quant à l’information de devenir parents d’un futur Jean-Baptiste, eux, déjà avancé en âge et peut-être résigné après tant d’années… d’attente de prière restées… sans réponse !

Peut-être vous posez-vous la même question que ce couple qui attendait ? « Mais où est donc est passé Dieu dans tout ça ? »

Réponse : Entre les deux parties de la Bible, Dieu n’est pas resté au chômage. Il a permis qu’Alexandre le grand conquiert le monde, impose une langue commerciale, le grec, et que Rome prenne le relais, établisse la Pax Romana et construise les voies romaines permettant à point nommé que la Bonne Nouvelle du Christ puisse être rapidement annoncée à tout individu dans le monde connu d’alors.

Même si nous traversons des temps difficiles où Dieu semble silencieux face à nos prières, souvenons-nous que quand nous ne voyons rien, quand n’entendons rien, Dieu se souvient de nos prières et agit dans le silence à faire concourir toutes choses pour notre bien.

Alors, ça vaut la peine de compter sur Lui (psaumes), et de l’invoquer que vous soyez croyants ou non. Tôt ou tard, Il vient à votre secours. En attendant, soyez patients, Il bosse pour vous.

Je vous souhaite une belle période de l’Avent.