Jean-Luc Gadreau – Les extrêmes

Jean-Luc Gadreau – Les extrêmes
Grain de sel/poivre ?

 
Play/Pause Episode
00:00 / 3:35
Rewind 30 Seconds
1X

PHARE FM : Alors de quoi avez-vous décidé de nous parler ce matin Jean-Luc ?
Pour ma reprise sur Phare FM et mon premier « nouveau » grain de poivre jeté sur les ondes et dans les oreilles de vous tous qui écoutez… j’aimerais partager un sentiment personnel qui me taraude depuis plusieurs mois, avec une fâcheuse tendance à s’amplifier désagréablement…

PHARE FM : C’est à dire ?
Je lisais récemment sur le net un article qui questionnait notre société sur une possible voie d’extrêmisassion.
Un article politique bien évidemment, dans lequel aussi apparaissait la notion de violence et des positionnements religieux.
Une tendance donc qui conduirait à une nécessité, j’insiste bien sur le caractère nécessaire, une forme d’obligation en sommes… une nécessité d’avoir un avis tranché, j’ose dire extrême sur tout et n’importe quoi.
En gros, interdiction d’un entre-deux, d’une position intermédiaire relevant le bon et le moins bon, cherchant une forme d’équilibre…

PHARE FM : Vous auriez un exemple ?
Aujourd’hui, madame Covid oblige,… vous devez être pro ou anti masque… vous pouvez d’ailleurs généraliser à l’ensemble des mesures dites barrières, en place actuellement… s’interroger fortement sur le bien fondé de la chose dans certaines circonstances, certains lieux, tout en reconnaissant une utilité probable dans certaines autres conditions, n’est quasiment pas possible… au risque de vous faire bien sûr conspuer par tous ceux qui savent (pro comme anti d’ailleurs).

PHARE FM : Et les réseaux sociaux n’arrangent rien Jean-Luc.
Oui, Inutile de préciser que l’univers impitoyable des réseaux sociaux ne fait aucun cadeau… Dieu merci il n’y a que des émoticônes de livrés avec… et pas de pierres… pour lapider…
Ces exemples sont bien évidement déclinable pour tous les sujets… sociaux, éthiques, politiques, et même spirituels…

Il est interdit de ne pas savoir, d’hésiter, de peser le pour et le contre et d’éventuellement chercher à trouver sa juste place… un peu entre les 2.

PHARE FM : Oui mais Jean-Luc on n’est pas dans le monde des bisounours, parfois il faut savoir se positionner d’un côté ou de l’autre ?
Ah les bisounours… moi j’aime assez pourtant… Alors, bien sûr, j’entends déjà gronder la voix de tous les chrétiens forcément bien pensants qui m’assèneront le fameux verset d’Apocalypse 3.16 : « Ainsi, parce que tu es tiède, et que tu n’es ni froid ni bouillant, je te vomirai de ma bouche. »
Et moi de leur répondre… Mais ça n’a rien à voir !
Pire encore… Ne pas tomber dans les positions extrêmes c’est au contraire aujourd’hui être bouillant…
C’est oser dire NON à tous les apparatchik de la pensée unique… à toutes celles et ceux qui veulent vous enfermer dans une idée parce que, par exemple, vous êtes catalogué dans telle ou telle catégorie… vous semblez de gauche alors vous devez penser ainsi et si vous êtes repéré de droite c’est forcément l’inverse – remarquez quand même en plus que les apparences sont souvent trompeuses…
Alors… Désolé, mais ça ne se joue pas ainsi dans ma perspective des choses, du monde et de ma foi en Christ. Et cette façon de faire me fatigue énormément…

PHARE FM : En conclusion ?
Mon été m’a conduit à replonger dans le merveilleux livre de l’Ecclésiaste… d’en relire plusieurs commentaires aussi, et volontairement d’auteurs forcément très différents et aux avis parfois carrément divergents… et je retiendrai donc volontiers ces quelques mots que je vous laisse en guise d’aurevoir :
J’ai encore vu sous le soleil que la course n’est point aux agiles ni la guerre aux vaillants, ni le pain aux sages, ni la richesse aux intelligents, ni la faveur aux savants ; car tout dépend pour eux du temps et des circonstances.