Grain de Sel ou Grain de Poivre ? du 9 mars 2020 – Ludvine Schmitz – Y a-t-il plusieurs Jésus ?

Grain de Sel ou Grain de Poivre ? du 9 mars 2020 – Ludvine Schmitz – Y a-t-il plusieurs Jésus ?
Grain de sel/poivre ?

 
 
00:00 / 3:23
 
1X
 

Chroniqueuse : Bonjour à tous. Aujourd’hui nous parlons d’une personne dont l’identité fut maintes fois usurpée, jamais égalée, Jésus.

PHARE FM : Vous voulez dire Jésus de Nazareth, Ludvine, Celui que les Chrétiens appellent le Christ?

Chroniqueuse : Lui-même. Car de nombreux Jésus circulent çà et là, suivis par beaucoup d’adeptes. Prenons les Ahmaddiyas, par exemple, ils sont 20 millions à croire que Jésus ne mourut pas sur la croix mais fut secouru par ses disciples et alla finir sa vie au Cachemire. Il serait enterré dans la capitale Srinagar. Le fondateur de l’obédience, Mirza Ghulam Ahmad, vécut au XIXème siècle.

PHARE FM : Et ils ne sont pas les seuls à avoir une vision particulière de Jésus.

Chroniqueuse : Effectivement. Nicolas Notovitch proclama au XIXème siècle avoir trouvé des traces de Jésus en Inde. Son livre La vie inconnue de Jésus Christ s’appuyait sur de prétendues preuves existant dans un monastère du Ladakh. Depuis, des recherches sérieuses ont démasqué la supercherie. Mais les théories du livre connaissent encore un certain succès. Car en Inde Jésus est aussi un maître à penser. Les hindous en font un Mahatma, une grande âme. Ils considèrent Jésus comme une réincarnation de Vishnou. 

PHARE FM : Et aujourd’hui, au XXIème siècle, des auteurs affirment que Jésus aurait été marié avec Marie-Madeleine et aurait eu deux enfants.

Chroniqueuse : Oui. Le livre l’Evangile Perdu par exemple, se base sur une phrase d’un manuscrit copte retrouvé en 2012, «Jésus leur a dit, ma femme». C’est un peu maigre. Les prénoms en question peuvent désigner d’autres personnes. Mais surtout, il existe 24000 copies manuscrites du Nouveau Testament, dont les plus anciennes datent du 1er siècle après J.C. Par comparaison, on a seulement une dizaine de copies de la Guerre des Gaules de Jules César. La plus ancienne date d’environ mille ans après les faits! Et personne n’en conteste la véracité.

PHARE FM : En fait, l’Evangile est le document de l’Antiquité qui a laissé le plus de matériel établissant sa fiabilité. Pourquoi existe-t-il ces théories divergentes autour de la personne de Jésus?

Chroniqueuse : En fait, le personnage historique ne peut pas être nié puisque des historiens comme Flavius Josèphe l’attestent. C’est sa divinité qui est remise en question. Le Jésus du Coran, Isa, a beau être né d’une vierge, avoir fait des miracles, revenir juger les vivants à la fin des temps, bizarrement il reste une figure secondaire.

PHARE FM : Rien à voir donc avec le Dieu fait homme de la chrétienté.

Chroniqueuse : Non. Jésus est le fil conducteur de toute la bible. Il est présent de la genèse à l’apocalypse, du début à la fin des temps. Jésus, Yeshoua en hébreu, signifie Dieu sauve. Et le nom est programme. Il donne accès à l’éternité. Les actes des apôtres attestent de la foi des disciples en Jésus ressuscité. Après avoir accompli un miracle, et au péril de leur vie, Pierre et Jean affirment devant ceux qui ont crucifié le Christ: «il n’y a de salut en aucun autre; car il n’y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devons être sauvés.»