Grain de Sel ou Grain de Poivre ? du 28 février 2020 – Jérome Garnier – Chine et coronavirus,un Empire vacille

Grain de Sel ou Grain de Poivre ? du 28 février 2020 – Jérome Garnier – Chine et coronavirus,un Empire vacille
Grain de sel/poivre ?

 
 
00:00 / 2:46
 
1X
 

PHARE FM : Bonjour Jérôme, aujourd’hui vous souhaitez nous donner une analyse politique au sujet du Coronavirus en Chine

Chroniqueur : Oui, je ne vais ni rassurer ni inquiéter – je ne parlerai pas de l’aspect médical du virus mais c’est vrai plutôt des conséquences qu’il engendre sur le pouvoir et la société chinoise. 

PHARE FM : Alors dites-nous justement en quoi ce virus qui a fait quand même rappelons-le environ 2700 morts à travers le monde parait-il une menace pour le pouvoir chinois ?

Chroniqueur : Le virus est né en Chine ; sur ces 2700 morts plus de 90% d’entre eux sont chinois. Mais c’est la gestion de cette épidémie sur le sol chinois qui est révélatrice. Elle est caractéristique d’un régime autoritaire. Si nous en doutions nous avons désormais la certitude que ce pouvoir n’a rien de démocratique. 

A travers les médias officiels nous comprenons que tout va bien, ils nous ont même épater en construisant un hôpital en 10 jours.  Et quand Xi Jinping le président chinois va sur place il déclare « soyez confiants nous allons triompher ». Toute information contraire à ce message est censurée. 

PHARE FM : Oui mais jusque-là, la censure chinoise ne nous était pas inconnue

Chroniqueur : Et c’est là que cela devient nouveau avec notamment l’apparition de ce que les médias occidentaux appellent les citoyens-journalistes. Ce sont des chinois qui filment en de courtes vidéos la situation sur place c’est-à-dire notamment à Wuhan, foyer de naissance du virus. Ils se font donc le relai d’une information non contrôlée par le pouvoir communiste. 

PHARE FM : Donc danger pour celui-ci

Chroniqueur : Leur visage et leur voix se font connaitre à travers toute la Chine et le monde et c’est une des premières fois où la contestation prend une telle ampleur depuis la répression étudiante de Tian’anmen en 89. 

Je citerai par exemple ce citoyen-journaliste Chen Choche (Qiushi) qui présentait sur le terrain des images contradictoires du message officiel. Il fut donc menacé et sa famille est sans nouvelle de lui depuis le 6 février dernier. 

Ou encore ce médecin Li Wenliang qui a alerté les pouvoirs publics très rapidement sur le risque d’une épidémie, averti et réprimandé par le pouvoir, mort du virus depuis. Les hommages des chinois pour ce médecin sont sans précédent et permettent de critiquer la gestion de la crise par l’Etat.

PHARE FM : Diriez-vous donc que la Chine vacille aujourd’hui ?

Chroniqueur :  Alors oui je le pense. L’autorité chinoise est très mécontente de l’image qu’elle envoie au monde. 2ème puissance économique mondiale, les répercussions justement sur l’économie mondiale semblent très importantes, il n’y a qu’à voir les cours des bourses qui ne cessent de s’effondrer ou encore le prix de l’essence. 

Ce colosse a bien des pieds d’argile. Ce qui ne veut pas dire qu’il est près de s’effondrer mais espérons que la liberté qu’elle soit d’expression ou encore de culte vienne dans ce pays. Les habitants commencent à en sentir l’extrême nécessité.