Bâle-Mulhouse, Grenoble, Haguenau, Haute-Normandie, Lyon-Dauphiné, Montauban, Le Mans, Marseille, Nice, Paris-Île de France, Valenciennes, Troyes et Metz… PHARE FM connaît une croissance historique de sa zone de diffusion, mais comment le faire savoir ?

Soutenez les actions de communication de votre radio.

Je soutiens

Temps de lecture : 6 minutes
Émissions spéciales
Émissions spéciales
Invités spéciaux — Combattre la pauvreté en aimant les plus pauvres...
Loading
/

« Combattre la pauvreté en aimant les plus pauvres… »

Vendredi 29 septembre de 7h à 7h30 sur PHARE FM,
Thomas et Yoann recevaient Brian, 30 ans et ancien enfant péruvien parrainé par le SEL, représenté par plusieurs délégués.

Le Service d’Entraide et de Liaison sillonne la France depuis le 15 septembre et jusqu’au 03 octobre
avec Brian de la Cruz, ancien enfant parrainé au Pérou,
à la rencontre des marraines, des parrains et de tous ceux qui désirent entendre son histoire !

Naissons-nous tous égaux sur Terre ? Sommes-nous démunis face à la pauvreté ? À quel point les enfants sont impactés par la misère de l’environnement où ils naissent ? Quel avenir possible lorsqu’il ne semble avoir aucun espoir ? Comment sortir de la pauvreté ? Quels sont les bienfaits concrets du parrainage ? Demain peut réellement être meilleur ?

Plus jeune, Brian a subi un abus sexuel. Son arrivée et son parrainage au Centre de Développement de l’Enfant a changé sa destinée. Aujourd’hui trilingue, Brian travaille au Bureau national de Compassion Pérou (partenaire du SEL pour le parrainage d’enfants) et sensibilise aux questions de pauvreté et d’amour des plus pauvres en espagnol, en anglais et en français. 

Association protestante de solidarité internationale, créée en 1980 par l’Alliance Evangélique Française, le SEL (Service d’Entraide de Liaison) agit en faveur des populations en détresse dans les pays en développement, en partenariat avec des acteurs chrétiens locaux.
Depuis 40 ans, ce sont 170 000 personnes aidées par les projets de développement, 11400 enfants parrainés, 85 projets de développement soutenus et 81 % des dons pour les missions.