Grain de Sel ou Grain de Poivre ? du 05 juin 2020 – Louis Boné – L’évolution humaine

Grain de Sel ou Grain de Poivre ? du 05 juin 2020 – Louis Boné – L’évolution humaine
Grain de sel/poivre ?

 
 
00:00 / 3:40
 
1X
 

Selon un rapport sur BBC News du 14 février 2020, sur Science News du 20 février 2020 et sur Science Advances du 12 et du 20 février 2020, la révolution du génome des deux dernières décennies a permis aux scientifiques d’analyser  les génomes de gens provenant de beaucoup de populations humaines vivantes, mais aussi des génomes extraits des ossements de Néandertaliens et de Dénisovans. 

PHARE FM : On connait le nom de Néandertal, mais c’est quoi les Dénisovans ?

Les Néandertaliens et les Dénisovans sont deux des chainons hominides supposés de l’évolution humaine supposée. Ces deux groupes sont vus par les évolutionnistes comme deux espèces différentes de l’Homo Sapiens.

PHARE FM : Alors, qui a-t-il de spécial avec ces deux « espèces » hominides ?

D’abord, pour les évolutionnistes ils font  partie de la chaine évolutive qui mène du monde animal vers l’homme moderne. Cependant, il y a un grand problème pour les évolutionnistes à les voir ainsi.

PHARE FM : Pourquoi ?

Mais, parce que les variantes génomiques trouvées dans les analyses ont été trouvés dans des populations humaines vivant partout sur la terre. Plusieurs groupes de scientifiques évolutionnistes essayent de réunir toute l’information génétique afin de construire un arbre évolutionniste de l’homme à partir des ancêtres ressemblant aux singes.  

PHARE FM : Ont-ils réussi et quel était le résultat ?

C’est là que cela devient intéressant. Cela était beaucoup plus difficile qu’ils ne le croyaient. Il leur reste à théoriser, c.-à-d., de supposer que l’homme moderne est descendu d’une population mystérieuse « fantôme » d’humains « super-archaïques » qui se sont mélangés avec les Néandertaliens et les Dénisovans. D’après Science News : au moins deux super-archaïques « fantômes » hominidés se sont croisés avec les ancêtres des Néandertaliens, des Dénisovans et des hommes modernes. Plus tard, ces trois groupes se sont de nouveau croisés et mélangés laissant ainsi chacun des traces très complexes dans les génomes des autres.

PHARE FM : En fait, ils n’ont rien trouver et ils sont toujours dans l’obscurité.

Il faut dire que ce n’est pas la première fois que le concept « ancêtres fantômes » ou « lignées fantômes » ont été utilisées dans l’hypothèse évolutionniste. Ils ont été utilisés chaque fois que les évolutionnistes sont incapables de faire correspondre les preuves scientifiques à la réalité de nos jours dans leur histoire évolutive imaginaire de la planète. S’ils voulaient reconnaitre la vraie histoire du monde comme révélée par Celui qui était présent depuis toujours, ils n’auraient pas besoin d’invoquer de tels fantômes non scientifiques. 

PHARE FM : Alors, comment doit-on voit la chose bibliquement ?

La raison pour laquelle les variantes Néandertaliens et Dénisovans soient présentes dans les populations humaines vivantes aujourd’hui est que les deux groupes ont été entièrement humains. Soyons directs, l’humanité n’a pas commencé avec des fantômes super-archaïques, mais avec une seule couple humaine réelle : Adam et Eve. Tous les humains ayant vécu sur la terre sont leurs descendants et il n’y a jamais eu une autre « espèce » humaine. Au temps du Déluge, la population humaine a été réduite à huit personnes : la famille de Noé. Leurs descendants se divisèrent en groupes et sous-groupes après le jugement de la Tour de Babel. Ces sous-groupes se sont éparpillés partout sur le globe terrestre et sont devenus des ancêtres des différents groupes ethniques et culturels. Certains de ces groupes, comme les Néandertaliens et les Dénisovans qui vivaient près de la calotte glacière pendant l’Age de glace, n’ont pas survécu et ont disparus, mais cela ne fait pas d’eux une espèce différente.