Grain de Sel ou Grain de Poivre ? du 29 janvier 2020 – Jean-Philippe Rouillier – L’influence des mega churches aux USA

Grain de sel/poivre ?
Grain de sel/poivre ?
Grain de Sel ou Grain de Poivre ? du 29 janvier 2020 - Jean-Philippe Rouillier - L'influence des mega churches aux USA
/
Temps de lecture : 2 minutes

Bienvenue Jean-Philippe Rouillier. Vous enseignez l’histoire politique du monde anglo-saxon. Aujourd’hui vous nous parlez d’un phénomène qui grandit outre-atlantique : les mega churches.

Chroniqueur : Tout à fait. Il s’agit d’églises protestantes évangéliques qui rassemblent des milliers de fidèles et qui sont  très dynamiques. Elles sont réparties surtout dans le sud des Etats Unis, par exemple au Texas, en Floride, ou en Californie. Elles ressemblent à d’immenses salles de concert, qui peuvent contenir jusqu’à 15.000 personnes. Et ce n’est pas tout. Comme il n’y a toujours pas assez de place, elles organisent plusieurs cultes dans la journée. Les dix plus grosses regroupent donc à elles seules plus de 250.000 fidèles chaque semaine

PHARE FM : Peut-on dégager une spécificité à ces églises ?

Chroniqueur : Je dirais qu’elles réussissent à attirer beaucoup de gens en diversifiant leur offre. Ainsi, on trouve des cultes en anglais ou en espagnol, dans les états frontaliers avec le Mexique, car de nombreux hispanos peuvent ainsi être accueillis et faire grandir la communauté. On met aussi l’accent sur les moyens matériels, avec des écrans gigantesques, un son de très grande qualité avec une régie sophistiquée, et des « professionnels » pour conduire la louange. Enfin, elles attirent des milliers de jeunes ! Avec de telles foules, on peut s’attendre à ce que ces églises représentent une communauté influente. Elles organisent des campagnes d’évangélisation, et vont porter le message de la foi dans mille endroits différents.

PHARE FM : Parlez-nous de leur influence en politique

Chroniqueur : La question est très pertinente, car elle dérange les sphères bien pensantes. On a d’un côté un courant évangélique très dynamique qui repose sur Christ et Sa Parole. Les fidèles sont donc remplis d’un zèle débordant et refusent ce qui est à leur yeux, un esprit de compromission avec ce que la société peut proposer. Ils sont souvent très actifs pour lutter pour la défense du mariage entre un homme et une femme, pour le respect de la vie, le refus de l’euthanasie, ou même de la contraception. Ils votent donc pour des politiques conservatrices en général portées par les Républicains.

PHARE FM : Pouvez-vous nous en dire un peu plus Jean-Philippe ?

Chroniqueur : Prenons un exemple très simple. Lorsque Obama a présenté son projet de protection sociale, qui permettait à des millions d’Américains de bénéficier de la gratuité des soins, il a voulu obliger tous les assurés à payer une cotisation universelle, qui prendrait en charge les frais de santé. Sauf que de nombreux chrétiens ont refusé de payer une assurance santé universelle qui les aurait obligés à rembourser les avortements et la contraception. En France, les médias ont passé cela sous silence, car il fallait présenter Obama comme le Messie. Il y a donc eu un procès dans les années 2012-13 porté par différentes églises évangéliques ainsi que des évêques catholiques.

PHARE FM : Et du coup les opposants ont obtenus gain de cause !

Chroniqueur : Ils ont brandi le premier amendement de la constitution américaine, qui interdit à l’Etat de se mêler des affaires religieuses ou de faire du favoritisme d’un côté ou de l’autre. Bien évidemment, le gouvernement a dû revoir sa copie et introduire une clause respectant les convictions religieuses des assurés.