Behind The Song / l’histoire du morceau — Hommage à Mandisa

« Grâce à vous je peux parler plus facilement de Dieu : J’ai une amie qui ne connait pas encore Jésus, mais en allant au travail elle écoute PHARE FM : c’est la seule radio où elle entend des choses positives. »
— Sandrine

Tout au long de la semaine, PHARE FM propose une programmation qui crée une atmosphère différente... Soutenez PHARE FM et véhiculez encore plus de valeurs 100% positive.

Je soutiens

Temps de lecture : < 1 minute
Behind The Song
Behind The Song / l'histoire du morceau — Hommage à Mandisa
Loading
/

La chanteuse américaine de musique chrétienne contemporaine Mandisa, propulsée par le télé-crochet American Idol, et multi-récompensée tout au long de sa carrière, est décédée à l’âge de 47 ans jeudi 18 avril à Nashville, aux Etats-Unis.

Figure incontestée d’une foi artistique décomplexée, et d’un talent bienveillant en public comme en privé, sa musique et sa vie n’ont eu de cesse d’impacter positivement des milliers de vie à travers le monde. Sur PHARE FM, ses singles « My Deliverer », « Overcomer » et « Stronger » ont contribués à l’identité musicale de la station, et ses collaborations avec TobyMac dans « Good Morning », Michael W. Smith dans « Christmas Day », Crowder dans « Let It Rain (Is There Anybody) » et Jordan Feliz dans « Jesus Is Coming Back » résonnent encore en mémoire !

Sa dernière reprise, « Way Maker », signait en 2020 son retour comme nouveauté en programmation musicale…

« Il y a quelque chose de vraiment puissant à déclarer qui est Dieu, en dépit même des circonstances. Je n’oublierai jamais ce moment à l’église alors que l’équipe de louange nous conduit à chanter « Way Maker ». À l’époque, je priais pour trois de mes amis qui faisaient face à des situations impossibles. Les bras tendus, les larmes coulant sur mon visage et la foi s’élevant dans mon cœur, j’ai proclamé que mon Dieu est un ouvreur de chemins, un faiseur de miracles, un gardien de promesses et une lumière dans les ténèbres. Je crois chaque mot de cette composition et je rafolle la chanter de tout mon cœur ! » — Mandisa