Yannis Gautier – Covid 19 et consommation de Cannabis

Yannis Gautier – Covid 19 et consommation de Cannabis
Grain de sel/poivre ?

 
Play/Pause Episode
00:00 / 3:23
Rewind 30 Seconds
1X

PHARE FM : Alors que l’on parle de deuxième vague et que plusieurs régions sont déjà confinées en Europe et dans le monde, vous avez choisi de nous parler du cannabis.

Yannis : Effectivement, nous allons parler de cette drogue communément appelée « haschisch » ou « Shit ». Avec ces 5 millions d’usagers dans l’année, dont 1,5 millions de consommateurs réguliers. Avec une moyenne d’âge qui varient entre 17 et 64 ans, le cannabis hisse en tête de gondole des drogues les plus consommées.

PHARE FM : Pensez-vous que ces chiffres vont augmenter en 2020 ?

Yannis : Oui, il a été constaté une augmentation de la consommation du cannabis pendant la période de confinement et également un glissement des usagers festifs à une consommation chronique. Malheureusement, le cannabis, pour beaucoup, « l’essayer c’est l’adopter ! ».

PHARE FM : C’est quelque chose que nous retrouvons dans d’autres pays ?

Yannis : Effectivement, par exemple aux Etats-Unis où la consommation de cannabis est légalisée dans certains états. Il faut savoir que les magasins qui vendent des produits dits « de première nécessité », à base de cannabis, sont restés ouverts. Et, selon une étude d’une société qui analyse l’industrie du cannabis, les ventes en Californie ont augmenté de 92,5 %.

PHARE FM : Comment expliquez-vous l’augmentation du cannabis ?

Yannis :

  • Améliorer leur qualité de vie : Le confinement a généré pas mal de tension au sein des couples, favorisé parfois par la présence des enfants, qui aiment rire, crier et s’amuser. En Chine, par exemple, les services d’État civil sont saturés, les taux de divorce explosent.
  • L’ennui et l’inactivité : comme je le disais en introduction, il y a beaucoup de consommateurs du samedi soir qui sont devenus réguliers. L’un des effets du confinement c’est l’ennui et l’inactivité !

Et, je dois dire que le télétravail ne va pas arranger la situation car il ne saurait être une mesure barrière pour les consommateurs de cannabis. Lorsque personne ne me voit, je fais ce que je veux !

  • L’anxiété : « confinement ou pas », les gens restent inquiets face à cette pandémie. Ils sont inquiets pour l’économie, pour leur avenir Et pour une multitude d’autres raisons !

Bref, de manière générale, les gens consomment parce qu’il y a un mal-être et que le cannabis semble être « un palliatif » qui leur fait oublier tous problèmes, sans pour autant les résoudre.

PHARE FM : Selon vous, la situation va-t-elle s’améliorer Yannis ?

Yannis : Absolument pas. Il n’y a rien de bon à présager. D’ailleurs, bien que la possession de cannabis soit condamnée par la loi, il n’en demeure pas moins qu’une douzaine de pays en Europe est dépénalisé le cannabis pour un usage personnel.

PHARE FM : Quel message souhaitez-vous faire passer à quelqu’un, qui nous écoute et qui consomme du cannabis ?

Yannis : La vie est précieuse, elle vaut plus qu’un joint qui détruit la santé. Même si notre société va mal, tout n’est pas sombre. Il y a plein de belles choses à faire et à vivre encore !

Alors, apprenez à gérer votre quotidien en vous fixant des objectifs qui vont être bénéfiques pour vous et ceux qui vous aiment :

1 – Prenez soin de vous. Faites du sport, manger sainement et bannissez toute consommation qui est néfaste pour votre santé.

2 – Prenez soin des autres. Donnez-leur le meilleur en leur donnant le meilleur de vous-même.