L’invité de PHARE FM du 14 janvier 2020 – Ah-Young Son – I Saved The Fish

L’invité de PHARE FM du 14 janvier 2020 – Ah-Young Son – I Saved The Fish
L’invité de PHARE FM

 
 
00:00 / 3:28
 
1X
 

Notre invité sur PHARE FM est Ah-Young Son, créatrice et styliste de la marque I Saved The Fish. 

La marque I Saved The Fish propose des pièces uniques à base de pièces et matières recyclées, inutilisées. Les vêtements de seconde main sont retravaillés avec de la broderie pour leur donner une seconde vie. Il s’agit donc bien de vêtements !

Ah-Young : Le nom de la marque est né lorsque j’étais dans le milieu de la mode, notamment en tant que styliste. C’est connu, la mode est l’une des industries les plus polluantes. Elle surproduit énormément et cela m’a toujours dérangé ! J’ai toujours voulu créer une marque « eco-responsable » et donc ça m’est venu un jour comme ça de prendre tous les vêtements de mon placard et de commencer comme ça à broder dessus et recycler ! I Saved the fish est inspirée de la signification Fisher of Men donc pêcheur d’homme, on ne parle pas de pêcher pour manger ou consommer mais l’idée est de les recueillir pour leur apporter une seconde vie, une seconde chance.

Nous sommes actuellement dans la semaine de la fashion week pour les hommes mais dans cette chronique, nous parlons de façon plus générale puisque la marque propose une ligne de vêtement pour hommes et femmes.

Ah-Young : Je retravaille beaucoup pour créer des vêtements unisexe et un peu oversize afin qu’ils s’adaptent à différentes morphologies. Le but étant que ce soit accessible à tout le monde ! Je travaille beaucoup les jeans, les vestes également, souvent recyclées avec l’ajout de broderies surtout dans le dos. On a également des combinaisons de garagiste que je récupère à Madagascar pour ajouter cette broderie afin qu’elles soient portées lors d’occasions ou dans la vie de tous les jours.

Ah-Young : Il s’agit vraiment de pièces uniques, quand on porte l’un de ces vêtements on est unique parce qu’il n’y a jamais une pièce similaire à l’autre. Finalement, chaque pièce raconte vraiment une histoire unique. Parce qu’elle est inspirée d’une histoire réelle, d’une personne ou d’une histoire qui m’a impactée. Cette histoire est retranscrite en broderie pour que les gens ne portent pas juste un vêtement mais une histoire.

Plus d’informations ou pour se procurer l’une de ces pièces uniques, rendez-vous sur le site : isavedthefish.com ou la page instagram.