Jérôme Garnier – Que sont les écoles hors contrat ?

PHARE FM
Jérôme Garnier - Que sont les écoles hors contrat ?
/

Liberté scolaire : que sont les écoles hors contrat ?

Vous souhaitez profiter de la loi sur les séparatismes pour faire connaitre davantage les différentes alternatives à l’école publique
Oui, alors que les jours de l’instruction en famille semblent compter et que les écoles hors contrat avec l’Etat sont de plus en plus surveillées, il est intéressant de se poser la question de la liberté scolaire en France. On observe quand même un quasi-monopole éducatif par l’Etat et lorsque l’Etat est éducateur ça s’apparente à du totalitarisme qu’on le veuille ou non. L’expression même d’ « éducation nationale » ne semble déranger personne alors que cela signifie ni plus moins que l’Etat éduque nos enfants.
Quid donc des autres solutions, d’autant plus que les inscriptions pour la rentrée prochaine commencent à s’ouvrir ce qui peut intéresser nos parents auditeurs
D’abord, il faut s’avoir, j’insiste là-dessus parce que on ne le sait pas toujours mais les parents ont le choix aujourd’hui d’inscrire leur enfant dans une école qui n’est pas une école publique ou sous contrat avec l’Etat. L’instruction en famille est toujours possible trois ans encore pour les parents qui le font déjà mais il faut savoir qu’il existe de plus en plus en France des écoles qui ne sont pas subventionnées par l’Etat, ce qui signifie qu’elles ont davantage de liberté quant à la pédagogie et à l’avancement du programme. Mais pas d’inquiétudes chers auditeurs en général les résultats sont très bons aux examens, meilleurs que dans le public d’ailleurs souvent en raison des plus petits effectifs.

Quels sont les autres avantages des écoles hors contrat ?
Alors ça dépend du type d’école et on trouve de tout sincèrement dans le marché des écoles indépendantes mais souvent il y a une continuité entre ce que vit l’enfant à la maison et ce qui est transmis à l’école. Autre avantage que l’on retrouve cette fois dans les écoles confessionnelles c’est que l’enfant est compris comme une entité indivisible corps, âme et esprit, on lui enseigne des vérités spirituelles. J’en ajoute encore deux : une très grande motivation des enseignants car ils ont choisi d’y travailler et puis ce qui intéresse souvent les équipes éducatives ce n’est pas seulement la réussite scolaire c’est aussi l’épanouissement de l’enfant sans bien sur enlever les contraintes de la vie communautaire que représentent toutes les écoles.

Qu’en est-il des frais de scolarité ?
C’est vrai il faut le reconnaître cela à un coût. Cela peut monter très haut pour les écoles Montessori parisiennes mais c’est loin d’être représentatif. Moi je travaille dans une école qui a fait le choix de rester abordable. Mais en fait, le sujet derrière la question est celle de l’investissement. Payer une scolarité pour mes enfants alors que l’école du quartier est gratuite est un investissement pour leur avenir. La liberté a-t-elle un prix ?
N’attendons pas que les écoles indépendantes soient interdites pour y inscrire nos enfants, ce n’est pas à l’état d’éduquer nos enfants, j’en suis convaincu.
Il existe plusieurs réseaux d’écoles indépendantes qui pourront vous aider à trouver une école pas loin de chez vous. Plus de 1500 existent sur le territoire français, ce qui représente plus de 75000 élèves. Je pense par exemple à la Fondation pour l’école ou educfrance.org et puis aller je fais un peu de pub j’en profite, allez voir du côté du réseau Mathurin Cordier pour les écoles chrétiennes.