L’invité de PHARE FM du 4 juillet 2019 – Maud Villa – La Journée Mondiale sans sacs plastiques

L’invité de PHARE FM du 4 juillet 2019 – Maud Villa – La Journée Mondiale sans sacs plastiques
L’invité de PHARE FM

 
 
00:00 / 3:24
 
1X
 

PHARE FM : Bonjour Maud Villa, vous êtes notre invité aujourd’hui sur PHARE FM. Vous êtes blogueuse spécialisée dans tout ce qui est bio, écologie, zéro déchet ou encore santé naturelle. Et aujourd’hui, mercredi 3 juillet, c’est la journée mondiale sans sacs plastiques. Alors de nombreux pays ont mis en place des mesures pour réduire, voire même interdire l’utilisation des sacs plastiques. Est-ce que selon vous on constate un progrès du côté des industriels mais aussi de notre côté, à nous particuliers ?
Invité : Oui d’accord les supermarchés ont mis en place des cabas réutilisables à la caisse à la place des sachets plastiques. Mais on voit de plus en plus arriver sur le marché des fruits pelés ou des œufs cuits mis sous vide, alors que la peau de la banane arrive très bien à protéger son fruit. Donc on ne comprend pas trop l’intérêt… Et du côté du consommateur je vois effectivement du changement parce que même dans les supermarchés vous avez maintenant un coin dédié à l’achat en vrac. Donc n’achetez pas ces fruits déjà pelés dans leur emballage en plastique et les supermarchés arrêteront d’en vendre ! Ça montre vraiment qu’on a un impact sur les industriels : nous ne sommes plus des consommateurs mais je dirais des « consom’acteurs ».
PHARE FM : Et alors quel est le problème majeur, malgré tout, qui subsiste aujourd’hui avec le plastique ?
Invité : Pour moi il y a un réel danger des effets du plastique sur la santé. Prenez un ustensile en plastique : qu’il soit chauffé ou non, il va libérer des perturbateurs endocriniens qui vont ensuite se retrouver dans votre nourriture. Donc il faut vraiment éviter tout ce qui est bouteille d’huile en plastique, bouilloire en plastique également. Ensuite il y a la question du BPA que vous connaissez sûrement d’ailleurs. Le BPA c’est un additif qui imite la structure de l’hormone œstrogène. Plusieurs études le relie à un grand nombre de pathologies : on pense notamment au cancer du sein chez la femme, au diabète, à l’obésité et même à la puberté précoce ! Il y a un biologiste qui s’appelle Frédéric vom Saal qui a écrit une phrase qui m’a vraiment touchée et qui dit: « là où un poison vous tue, un produit chimique tel que le BPA, reprogramme vos cellules et engendre une maladie qui finira par tuer vos petits-enfants », voilà le danger du plastique ! Et même si vous évitez le plastique chez vous, il a déjà envahi et pourri nos océans et notre terre. Et comme il se désagrège en formant de toutes petites microparticules, celles-ci vont être ingérées par les poissons et d’autres animaux, ce qui affectera toute la chaîne alimentaire et va se retrouver ensuite dans nos assiettes. Donc il faut savoir que recycler le plastique ce n’est pas facile, voire impossible… Donc le mieux c’est vraiment de ne pas produire le déchet.
PHARE FM : Alors vous donnez beaucoup d’astuces et d’alternatives très pointues sur votre compte Instagram Poésie du Jour. Maud, dites-nous ce qu’on peut faire personnellement face à tout ça.
Invité : Alors il y a plusieurs alternatives qu’on peut mettre en place, comme par exemple acheter des sacs à vrac en coton pour faire nos courses. En plus le vrac permet de faire des économies par rapport à des achats qui sont suremballés dans du plastique. Ensuite pensez toujours à prendre un cabas réutilisable, laissez-le dans votre voiture, ou rangez-le dans votre entrée, comme ça vous êtes sûrs de ne pas l’oublier. Il y a même des épiceries qui vous offrent une réduction si vous venez avec votre propre contenant !
PHARE FM : Merci beaucoup Maud Villa, on retrouve donc tous vos bons conseils, et même plus dans pleins de domaines, sur votre compte Instagram Poésie du Jour.