L’invité de PHARE FM – 18 juin 2019 – Claire Lacroix – Boko Haram menace de tuer tous les chrétiens de Diffa (Niger)

L’invité de PHARE FM – 18 juin 2019 – Claire Lacroix – Boko Haram menace de tuer tous les chrétiens de Diffa (Niger)
L’invité de PHARE FM

 
 
00:00 / 3:25
 
1X
 

PHARE FM : Notre invité aujourd’hui sur PHARE FM est Claire Lacroix. Vous êtes responsable de l’information au sein de l’ONG Portes Ouvertes qui oeuvre auprès des chrétiens persécutés. Alors le 10 juin dernier, Boko Haram a lancé un ultimatum aux chrétiens de la région de Diffa au Niger en disant «vous avez 3 jours pour partir ou alors vous serez tués!» Où en est-on de cet ultimatum?
Invité : Alors l’ultimatum s’est arrêté mercredi et pour l’instant on s’en réjouit ! Il ne s’est pas passé d’exaction, parce qu’une grande partie des chrétiens qui étaient concernés  autour de la région de Diffa, s’est réfugiée à Diffa justement. C’est une ville où ils ont pu trouver une certaine sécurité. Mais ils vont bien devoir retourner dans leur village! Et à ce moment-là, on espère que les choses se seront calmées et qu’ils pourront reprendre une vie normale.
PHARE FM : Comment est-ce qu’on en est arrivé là?
Invité : Je ne vais pas remonter trop loin. Mais déjà le 2 juin dernier il y a eu un attentat suicide qui a été déjoué devant l’église «Vie abondante» à Diffa. Donc il y avait 2 personnes, et une d’entre elles avait une ceinture pour se faire exploser. Heureusement cet attentat a été déjoué! Puis le 7 juin, donc une semaine plus tard, une chrétienne d’un village autour de Diffa a été enlevée par Boko Haram, un groupe terroriste islamiste. Et quand elle a été libérée, elle avait un message pour les chrétiens de la région, de la part de Boko Haram: «vous avez 3 jours pour partir sinon on va vous tuer!». Et c’est à partir de ce moment-là que les églises sur place ont préféré prévenir et demander aux chrétiens qui vivent dans les villages autour de Diffa, de venir se mettre en sécurité à Diffa, ville assez sécurisée.
PHARE FM : Alors justement, comment est-ce que vivent les chrétiens au Niger aujourd’hui? Est-ce qu’ils sont plus que jamais menacés avec tout ça?
Invité : Alors cette menace est vraiment limitée, elle est sur Diffa et la région de Diffa qui sont situées à la frontière du Nigéria. Juste à côté il y a le fief de Boko Haram qui est au nord-est du Nigéria. Et très régulièrement ce groupe fait des excursions dans les pays limitrophes, comme par exemple au Cameroun – D’ailleurs on a déjà entendu parler d’enlèvement au Cameroun. – Et il vient aussi au Niger et essaye de s’implanter. Mais jusqu’à présent il n’a pas réussi, donc ça c’est une bonne chose… Donc dans l’ensemble du pays, il n’y a pas de danger particulier pour les chrétiens, c’est quand même un pays qui reste très tolérant pour les chrétiens. Mais c’est vrai que depuis 2015, il y a eu des églises saccagées suite aux attentats de Charlie Hebdo et la population s’est comme «endurcie». Mais on ne peut pas dire qu’il y ait un danger imminent pour les chrétiens. C’est quand même nouveau le fait que les chrétiens soient explicitement pris pour cible par Boko Haram dans cette région de Diffa – pas dans tout le Niger. Et c’est aussi pour ça qu’on a voulu le signaler.