Grain de Sel ou Grain de Poivre ? 13 juin 2019 – Jérôme Garnier – Combien de temps nous souviendrons-nous encore de la 2nde Guerre Mondiale ?

Grain de Sel ou Grain de Poivre ? 13 juin 2019 – Jérôme Garnier – Combien de temps nous souviendrons-nous encore de la 2nde Guerre Mondiale ?
Grain de sel/poivre ?

 
 
00:00 / 2:59
 
1X
 

PHARE FM : Aujourd’hui Jérôme, vous souhaitez revenir sur les cérémonies des 75 ans du débarquement.

Chroniqueur : Impossible de louper ces cérémonies qui ont regroupé beaucoup de chefs d’Etats ces derniers jours. Et pour cause ! c’est sans doute une des dernières fois où des participants du fameux D-day – jour du débarquement – étaient présents.

PHARE FM : Oui et on a même vu cette histoire de retrouvailles assez dingue entre un soldat américain et une française…

Chroniqueur : Très émouvante c’est vrai, l’histoire de ce GI qui a participé au débarquement et qui était tombé amoureux d’une jeune femme de Meurthe-et-Moselle. Depuis son départ de France, ils ne s’étaient plus jamais revus, chacun ayant fondé une famille. La télévision a organisé ces retrouvailles et cela a certainement ému beaucoup d’entre nous.

PHARE FM : Vraisemblablement. Mais Jérôme vous n’êtes pas là pour nous parler d’une histoire d’amour, je me trompe?

Chroniqueur : J’aurais pu m’arrêter là pour relayer cette si jolie info. Mais en réalité je voudrais parler d’un problème lié à ces commémorations. D’ici très peu de temps, je dirai 15-20 ans, il n’y aura presque plus personne pour témoigner de la réalité de cette guerre: quelqu’un l’ayant vécue, témoin conscient de ces événements.

PHARE FM : Expliquez-vous…

Chroniqueur : Ce qui est inquiétant c’est qu’il n’y aura plus de lien «vivant» pour raconter ces horreurs. Nos arrières grands-parents, nos grands-parents voire nos parents – en fonction de notre âge – nous ont raconté ce qu’ils ont vécu durant ces 6 années de guerre. Mais qui le racontera à nos enfants ? Seulement des livres d’histoire ou des personnes n’ayant pas vécu la guerre directement. Ce qui signifie un doute grandissant.

PHARE FM : Vous pensez qu’il pourrait y avoir des gens qui nieraient l’existence de la Seconde Guerre mondiale ? Ça parait improbable…

Chroniqueur : Je pense aussi. Mais à l’heure où chacun prend les infos où il l’entend, ce n’est pas tant la réalité de la Seconde Guerre mondiale qui serait remise en question mais plutôt sa lecture.

PHARE FM : C’est-à-dire ?

Chroniqueur : Bien, je ne peux pas dire que la seconde guerre mondiale n’a pas eu lieu, mais je peux remettre en question certains événements comme la Shoah par exemple. Et en disant cela, je fais bien sûr référence à ce que l’on appelle le négationnisme.
C’est plus émouvant et attendrissant cette histoire de retrouvailles dont nous parlions au début de la chronique plutôt que la réalité de l’extermination de plus de 5 millions de juifs ! C’est donc bien effrayant d’imaginer nos enfants grandissant dans un monde qui nie ces réalités.
Ecoutez bien : aujourd’hui, 1 français sur 10 nie la Shoah et près de 21% des 18-24 ans ont répondu à un sondage fin 2018, disant qu’ils n’avaient jamais entendu parler du génocide des juifs pendant la Seconde
Guerre mondiale.

PHARE FM : Et pour vous, il ne faut pas s’en étonner ?!

Chroniqueur : Malheureusement non, les jeunes sont méfiants envers leurs parents, leurs enseignants et les médias traditionnels. Mais c’est intéressant de voir que cette méfiance n’existe quasiment pas envers les réseaux sociaux. Allez savoir pourquoi ? En tout cas ces cérémonies doivent continuer et témoigner de la réalité du cœur de l’homme ! Que l’homme reconnaisse ses erreurs et n’oublie jamais l’état de méchanceté dans lequel il est tombé. A nous d’entretenir cette mémoire…