Grain de Poivre du 31 août – Hervé Anneville – Le football et l’éthique.

0 Partages

Grain de Poivre du 31 août – Hervé Anneville – Le football et l’éthique.
Grain de sel/poivre ?

 
 
00:00 / 3:06
 
1X
 

Hervé Anneville, l’un de nos nouveaux chroniqueurs, dénonce notre manque d’éthique quant à nos choix de consommateurs… Tout ceci sur fond de transferts footballistiques onéreux. Explication.

 

Phare FM : Bonjour Hervé !  vous souhaitez nous parler de football aujourd’hui ?

Chroniqueur : Oui en effet ! Nous avons tous entendu parler du transfert du joueur Neymar pour 222 millions d’euros et plus récemment de celui de Kylian Mbappé pour 180 millions d’euros, tout 2 achetés par le PSG.

Phare FM : Ce sont de belles sommes !

Chroniqueur : C’est le moins que l’on puisse dire ! Quelques secondes sur la toile permettent de trouver à la fois des commentaires ravis de l’arrivée de ces joueurs à Paris et d’autres qui s’indignent que de telles sommes puissent être dépensées pour une seule personne.
Quant à moi ce qui me dérange, c’est la provenance de cet argent. Vous n’êtes pas sans savoir que le propriétaire du PSG est Tamim Al-Thani, émir du Qatar.

Phare FM : On sait en effet que le club appartient au Qatar !

Chroniqueur : Et bien sachez que le Qatar a investi dans le sport, mais pas seulement ! il a aussi investi dans les médias, l’immobilier, l’hôtellerie, le vin, l’industrie, les chevaux de course et même la politique.
Et si on dit parfois que l’argent n’a pas d’odeur, et bien celui du Qatar, lui, a l’odeur d’un pays qui prive ses citoyens des libertés fondamentales et qui traite ses travailleurs immigrés comme des esclaves. Il faut aussi savoir que le Qatar est wahhabite, il s’agit là d’un dogme ultra rigoriste, violemment hostile aux non-musulmans.
Ce petit bout de désert richissime est accusé, en outre, de soutenir le terrorisme par quelques-uns de ses voisins dont l’Arabie saoudite.

Phare FM : Tout ça semble quand même assez loin de nous, assez loin des gens Hervé… Où voulez-vous en venir ?

Chroniqueur : Pour moi, le problème de fond n’est pas que le Qatar investisse mais plutôt, que nous, les consommateurs, nous acceptions sans état d’âme de consommer sans être trop gênés par la provenance des produits ni par l’éthique douteuse de ceux qui se cachent derrière nos grandes marques. En l’occurrence, oublier que ce qui se passe au Qatar sur les chantiers de la coupe du monde 2022 est un scandale humanitaire, oublier qu’il y a des morts presque tous les jours, oublier qu’Ils versent des salaires de misère – quand ils les versent ! – à des immigrés qu’ils font trimer sans se soucier des normes de sécurité, oublier qu’ils les logent dans des taudis, oublier qu’en définitive ceci n’est rien d’autre que de l’esclavage…. Oublier tout cela me pose question !!

Phare FM : Quelle réflexion vous voulez nous laisser alors ?

Chroniqueur : Comme je le disais précédemment : suis-je prêt à acheter mon plaisir sans me soucier de la condition des êtres humains qui travaillent pour me permettre de l’obtenir ?

Est-ce que m’accorder un  bon moment, aux dépens d’une exploitation humaine d’un autre temps, ne me dérange aucunement ?

Peut-être que nous devons revoir notre manière de dépenser, de consommer… J’espère qu’un jour nous nous saisirons de ce pouvoir immense que nous avons qui fera plier les puissants. Le ballon est dans notre camp !