Grain de Poivre du 17 janvier – Guillaume Bourin – Vague de froid

Grain de Poivre du 17 janvier – Guillaume Bourin – Vague de froid
Grain de sel/poivre ?

 
 
00:00 / 3:24
 
1X
 

Pour Guillaume Bourin, la vague de froid que nous traversons nous rappelle à quel point la nature est merveilleuse… Explications !

 

Phare FM : Ca va Guillaume, pas trop froid ?

Chroniqueur : Oui Sandrine, je ne me suis pas encore transformé en glaçon, mais la vague de froid est là, et on la sent ! J’espère d’ailleurs que les locaux de Phare FM sont bien chauffés !

Phare FM : Ca tombe bien que vous disiez ça, on a des problèmes de chaudière depuis quelques jours ! Mais ça va, on s’adapte… Alors vous aviez envie de nous faire un petit point météo ce matin Guillaume : comment se fait-il que nous soyons confrontés à de telles températures ? Pour rappel, elles oscillent entre -5 et -10 degrés sur tout le territoire, avec des températures encore plus basses localement dans l’est ou sur les sols enneigés !

Chroniqueur : Et bien comme l’on peut s’y attendre, ce froid vient du nord, plus précisément du Nord-Est, une sorte d’anticyclone Moscou-Paris. Il s’agit d’un flux continental qui ne va pas faire que passer, puisque l’épisode durera plus de deux jours -d’où la qualification de « vague de froid »- et qui va s’étendre sur presque l’ensemble du territoire. Donc préparez-vous, le thermomètre va chuter presque partout, et vous allez devoir vous couvrir davantage pour quelque temps !
C’est un phénomène que l’on peut qualifier de « rare », sans dire qu’il soit pour autant exceptionnel. La dernière grande vague de froid est récente, elle a eu lieu en février 2012. À vrai dire, la France connaît régulièrement des périodes de froid significatives : 21 depuis 1947, celles de 1956 et de 1985 étant sans doute les plus remarquables.
Donc rien de nouveau sous le soleil Sandrine, si ce n’est qu’il ne va pas beaucoup nous réchauffer dans les prochains jours : semaine glaciale en perspective !

Phare FM : C’est préoccupant Guillaume ?

Chroniqueur : Oui, quand même. D’ailleurs le gouvernement prend cette vague de froid très au sérieux. Il faut dire que de telles conditions climatiques sont souvent propices aux accidents, comme celui qui est survenu dimanche dernier dans la région de Roanne -un couple de personne âgées décédées dans un accident consécutif aux mauvaises conditions climatiques. On parle aussi de possibles coupures d’électricité, alors que les capacités de production de la France sont limitées par l’arrêt provisoire de plusieurs réacteurs nucléaires et que le froid devrait pousser les usagers à battre le record de consommation de l’hiver 2012.
Ce n’est donc pas sans raison que le gouvernement a renforcé son pilotage national quotidien, et a mobilisé des places d’hébergement supplémentaire pour les sans domicile fixe.
À notre niveau Sandrine, il s’agit surtout de bien se couvrir, de faire attention au verglas et à la neige, et de bien prendre soin de nos proches, de nos voisins, des personnes âgées et de celles en difficulté. N’oublions personne !

Phare FM : Ca vous inspire quoi, ces éléments qui nous sont parfois si hostiles ?

Chroniqueur : Et bien Sandrine, je me souviens simplement qu’il y a des choses dont je n’ai pas la maîtrise, et cette vague de froid me rappelle ma petitesse, ma finitude, mon statut de créature en quelque sorte. Vous rendez-vous compte qu’une simple variation de température peut tout simplement nous rayer de la liste des vivants ? Que ce soit le froid ou d’autres éléments naturels que nous ne pouvons juguler, je suis toujours impressionnée par la puissance de ces forces qui nous dépassent.
Qui serait suffisamment grand pour les dominer ? Dieu sans doute ! C’est en tout cas ce que laisse entendre ce passage de la Bible par lequel je conclu :
«Dieu tonne avec sa voix d’une manière merveilleuse;
Il fait de grandes choses que nous ne comprenons pas.
Il dit à la neige: Tombe sur la terre!
Il le dit à la pluie, même aux plus fortes pluies.

 L’ouragan vient du midi,

Et le froid, des vents du nord.
Par son souffle Dieu produit la glace. »