La Revue de Presse d’Anaïs Sorce du 13 janvier – Persécution, Primaire de la gauche

La Revue de Presse d’Anaïs Sorce du 13 janvier – Persécution, Primaire de la gauche
La revue de presse d’Anaïs Sorce

 
 
00:00 / 3:37
 
1X
 

Au programme de la Revue de Presse, la primaire de gauche ainsi que la persécution des chrétiens dans le monde, et les nouvelles ne sont pas toutes bonnes !

 

Phare FM : On commence cette semaine avec la parution de l’Index Mondial de la Persécution des chrétiens 2017 par l’ONG Portes Ouvertes. Quel est le constat, Anaïs ?

Chroniqueuse : Il est mauvais avec plus de 215 millions de chrétiens gravement persécutés dans le monde.
Info Chrétienne rappelle que cet index analyse l’évolution de l’oppression subie par les chrétiens dans le monde et dresse l’état des lieux des 50 pays où vivre sa foi coûte le plus. Un chrétien sur 12 dans le monde subit “un niveau de persécution élevé”. La moitié d’entre eux vit en Inde, en Ethiopie, au Nigeria et en Chine. C’est au Nigeria, au Pakistan et au Kenya qu’ont été tués le plus de chrétiens l’an passé. Dans 12 pays, la reconnaissance légale des chrétiens est quasiment impossible. L’Asie est en train de rattraper le Moyen-Orient et l’Afrique, la persécution des chrétiens est en hausse pour la 4ème année consécutive même si elle est moins violente.

Phare FM : Est-ce qu’on en apprend plus sur les raisons de ces persécutions ?

Chroniqueuse : En Asie souligne la Croix, c’est le fruit des replis dans un contexte troublé par les inégalités, la mondialisation, l’immigration et le ralentissement de la croissance. Mais pour Evangeliques.info, le nationalisme et l’islamisme restent les principaux moteurs de la persécution des chrétiens dans le monde. Sans surprise, la Corée du Nord est en tête du classement depuis 16 ans et le Sri Lanka et la Mauritanie entrent au classement, alors que le Niger et l’Azerbaïdjan sortent.
Pour Portes Ouvertes, la portée de la persécution est “sous-estimée” et la Vie relaie la question avancée par l’ONG : une société est-elle plus radicale et plus intolérante envers les chrétiens après le passage de terroristes ? Les chrétiens d’Irak craignent de retrouver des voisins musulmans encore plus intolérants. Heureusement qu’Info Chrétienne est là pour nous donner une meilleure nouvelle : la missionnaire suisse Béatrice Stockly enlevée au Mali il y a un an est en vie. Aqmi a justifié son rapt car, je cite “par son travail, elle a réussi à faire sortir de l’islam nombre de fils de musulmans”. Aleteia précise que depuis le 20e siècle, le nombre de musulmans convertis au christianisme n’a cessé d’augmenter. La Croix rappelle que quatre ans après l’opération française au Mali, le pays est toujours dans la tourmente

Phare FM : Un mot de politique quand même : la primaire de la gauche arrive à grands pas !

Chroniqueuse : On a eu le débat hier, un débat “sans issue” pour La Vie à cause du nombre de candidats. Et c’est une gauche en morceaux d’après l’édito de la Croix mercredi qui rappelle que le candidat choisi devra compter avec Macron et Mélenchon pour la présidentielle. Et cet éclatement n’est une bonne nouvelle pour personne selon le quotidien qui estime que la reconstruction de la gauche est dans l’intérêt général. Mais comment peut-elle se réinventer ? Dans un autre papier, la Croix propose la réflexion d’intellectuels et d’observateurs engagés

Phare FM : Allez, changeons de sujet, parlons cinéma ! Tu nous parles d’un film récompensé au festival de Sundance

Chroniqueuse : Le portail Regardsprotestants relaie la critique du film The Birth of a Nation faite par ArtSpi’in. Pour l’auteur, le film serait un candidat sérieux aux prochains oscars. Ce biopic raconte la courte vie de Nat Turner, esclave afro-américain qui a conduit une révolte dans le comté de Southampton en Virginie. Repéré pour ses capacités à lire, il sera éduqué et deviendra prédicateur. Son maître va le prêter à d’autres esclavagistes pour qu’il prêche la Bible à ses frères. Mais la découverte des horreurs que subissent ses camarades va le pousser à monter les prémices d’une révolte. D’après le blog, ce film permet de réaliser qu’une parole biblique peut devenir une arme perverse en fonction de son utilisation. Se pose aussi le problème de la soumission et de la rébellion contre le mal dans ce film semble-t-il bien réalisé.