La Revue de Presse d’Anaïs Sorce du 23 décembre

La Revue de Presse d’Anaïs Sorce du 23 décembre
La revue de presse d’Anaïs Sorce

 
 
00:00 / 4:37
 
1X
 

En ces périodes de fêtes, Anaïs nous passe en revue les dernières actualités de quelques magazines et sites chrétiens.

 

Quelques jours seulement après le terrible attentat qui a frappé Berlin au cœur, la vie doit reprendre son cours…

Pendant qu’Info Chrétienne et Réforme rappellent les faits, l’Allemagne entre dans une nouvelle ère pour la Croix qui rappelle que la campagne électorale se dessine pour Angela Merkel qui brigue un 4e mandat, et risque de voir le parti anti-migrants conforté, et sa politique d’accueil contestée, même par ses alliés de la CSU.

Dans son dossier spécial, le quotidien revient sur le symbole chrétien que représente le marché de Noël en Allemagne, qui a un sens religieux plus fort qu’en France.

Evangélique.info relaye quant à lui l’appel du CNEF à prier pour les victimes et leurs familles, pour les autorités et pour le témoignage des Eglises protestantes et évangéliques.

Face à ces attaques, la Vie appelle à résister à la tentation de la guerre civile et propose une enquête sur les mécanismes qui font basculer une société dans la violence.

En juin, le patron de la DGSI mettait en garde contre une explosion de violence

Mais dans sa rubrique “Bloc-Notes”, la Vie propose d’opposer la vie à la mort.

Pour Réforme, la terreur qui frappe l’Allemagne peut être relue à la lumière du récit de Noël et si le Nouveau Testament ne dit pas que la violence va s’arrêter, il dit que du cœur du chaos de notre monde une espérance est née.

La Croix rappelle dans son édito de mercredi que la cible de ceux qui sèment la mort a toujours été nos valeurs et plus unis, nous les défendrons mieux.

 

La Vie que l’on s’apprête à fêter ce week-end ! Mais période de l’Avent ou non, les médias parlent encore beaucoup de politique et notamment de la gauche française.

Aleteia révèle qu’aucun des sept candidats qualifiés à la primaire de la gauche n’est un croyant pratiquant, info reprise par Evangelique.info

Au passage, petit clin d’œil à la caricature d’Ixène dans Christianisme Aujourd’hui où François Hollande s’étonne du nombre de candidats à l’élection présidentielle.

Vincent Paillon

écrivait en 2008 qu’« on a laissé le moral et le spirituel à l’Eglise catholique, il faut remplacer ça ».

Il estime impossible de construire un pays de liberté avec la religion catholique

La Croix rappelle également dans sa rubrique Ubri & Orbi les propos de l’ex ministre de l’éducation qui en avait « assez qu’on nous parle toujours d’identité nationale et de religion ».

Arnaud Montebourg avait déclaré à La Vie ne pas avoir de Dieu, faute de l’avoir trouvé et l’écologiste François de Rugy revendique son athéisme.

Manuel Valls se dit « agnostique mais intéressé » bien qu’initié à la franc-maçonnerie et Aleteia soupçonne l’appartenance à une loge de la radicale Sylvia Pinel.

Jean-Luc Bennahmias s’estime protestant libertaire et Benoît Hamon est baptisé catholique

Alors la Vie s’interroge, les chrétiens de gauche ont-ils toujours une place au sein du PS ?

Régis Passerieux, candidat du parti chrétien de gauche les Poissons roses, n’a pas été retenu parmi les candidats faute de parrainages suffisants

Et si le « blues des cathos de gauche » dont parle L’Obs trouvait son origine dans le mépris d’un socialisme laïcard qui n’a jamais accepté, écouté, ni compris les chrétiens, souligne René Poujol dans la rubrique Opinion d’Aleteia ?

Ce qui ne les empêche pas, rappelle l’auteur, d’être divisés à propos de François Fillon.

Christianisme Aujourd’hui propose une analyse sur Fillon et sa foi

René Poujol lui conclut dans Aleteia que “claironner que la montée des cathos menacerait les valeurs de la République est une pure imbécilité.”

 

Pas facile de préparer Noël dans ces conditions, même si certains l’attendent depuis longtemps

Surtout que le blog Inspirations, relayé par Regards Protestants, estime que nos enfants savent de moins en moins attendre alors que l’Avent est une période faite d’impatience

Savais-tu que Noël est la plus grande fête de l’année en Angleterre ?

C’est le jour où la Reine Elisabeth II s’adresse à son peuple et où après un à deux mois de préparation, on fête enfin en famille la naissance de Jésus, relève Aleteia.

Réforme aussi s’intéresse à la manière dont d’autres voient le temps de Noël et propose des témoignages de croyants qui ne croient pas en Jésus mais portent un regard tendre et interrogateur sur les traditions qui célèbrent sa naissance.

Retour chez les Anglais où le 26 décembre est aussi férié, c’est le Boxing day, dédié à la charité, au partage et à l’échange.

Autant de valeurs qui collent bien à Noël et ce que représente Jésus

D’ailleurs, est-ce que tu sais que « amour”, “foi”, et “paix” sont les trois mots les plus recherchés d’après Bible Gateway, relayé par Evangelique.info ?

Et c’est le verset de Jean 3.16 qui est le plus demandé !