La Revue de Presse d’Anaïs Sorce du 16 décembre – Syrie

La Revue de Presse d’Anaïs Sorce du 16 décembre – Syrie
La revue de presse d’Anaïs Sorce

 
 
00:00 / 3:58
 
1X
 

Comme tous les vendredis, c’est la revue de presse. On retrouve Anaïs Sorce qui nous parle de la Syrie mais également d’un anniversaire bien particulier !

Phare FM : Difficile de commencer cette revue de presse par autre chose que la situation en Syrie

Chroniqueuse : La Croix d’hier titrait en Une sur l’autopsie d’un échec alors que la ville d’Alep n’est plus que ruines et que les civils devaient être évacués mercredi. Une évacuation suspendue par la reprise des combats ajoute la Croix. Le quotidien rappelle que l’accord avait été conclu mardi sous la houlette de la Russie et de la Turquie mais les Russes ont accusé les insurgés d’avoir repris le combat et la Turquie a estimé que le régime syrien a empêché la mise en œuvre du cessez-le-feu. D’après les rebelles, le régime et ses alliés ont imposé de nouvelles conditions à l’accord. La Croix rappelle qu’il faudra des décennies pour reconstruire et qu’en quatre semaines, l’offensive a coûté la vie à presque 600 civils à Alep. Et alors que le martyre continue, les factions en place font régner le chaos pour Réforme qui rappelle dans son édito cette semaine que seul 0,3 % des décès sur la planète sont dus aux guerres et la violence. Le directeur de l’Action Chrétienne en Orient y rappelle qu’il n’y a pas de “bon” camp. 

Un point de vue partagé par la Vie dans son édito : Alep tombée ou libérée ? Dans cette tragédie, le mal affronte et nourrit le mal et personne ne peut juger de la situation. Accuser la France de ne pas s’être investie dans le dossier syrien est un mensonge pour le chercheur Olivier Hanne, qui donne son avis dans la rubrique Opinion d’AleteiaPour lui, la France est allée jusqu’au bout de sa logique des principes, mais les principes ne suffisent plus à déterminer le camp du bien. Petite lueur d’espérance malgré tout dans ce chaos grâce à Info Chrétienne qui écrit que le ministère Audio Scripture Ministries a pu envoyer une cinquantaine de Bibles audio en arabe et en kurde, intégrée à des lampes de poche. Des Bibles qui ont très vite trouvé preneurs, sur les lignes de front en Syrie. Et puis, Aleteia nous raconte dans un beau reportage que malgré cinq ans de guerre, les Syriens ont plus que jamais envie de célébrer Noël. Le site nous emmène dans une communauté chrétienne syrienne pour nous montrer qu’à Damas, comme partout ailleurs, la volonté de vivre dépasse toute limite.

Phare FM : Allez, changeons de sujet : pour la culture, on parle BD aujourd’hui

Chroniqueuse : J’aurais pu revenir sur la retraite spirituelle des acteurs du film Silence de Martin Scorsese dont parle Info Chrétienne, mais je vais vous parler des lauréats du prix de la BD chrétienne. L’info est sur Evangeliques.info et cette année, ce prix revient à deux albums ex æquo : « Les larmes d’Esther » de Robin et « Vincent, un saint au temps des mousquetaires » de Martin Jamar et Jean Dufaux. Les membres du jury ont salué, d’un côté, le graphisme « épuré et moderne » et de l’autre, « un scénario porteur d’un message d’amour, de charité et de l’humanité ». Les prix seront remis fin janvier lors du Festival de la BD d’Angoulême. Lui n’a pas gagné de prix mais un bel entretien sur Aleteia : RP Denoël, un dessinateur de BD lui aussi, revient sur son parcours sur le site. Il a signé une biographie de l’abbé Franz Stock, chargé de l’instruction des séminaristes allemands prisonniers de guerre dans le camp 501 de Coudray, près de Chartres.

 

Phare FM : Allez on finit avec un anniversaire à venir et une initiative originale !

Chroniqueuse : Aleteia rappelle que demain, le Pape François fête ses 80 ans. Rien de bien original là-dedans sauf que si vous le souhaitez, vous pourrez lui envoyer un mail sur une adresse créée juste pour l’occasion ou sur Twitter via le hashtag #Pontifex80. Les cadeaux iront aux œuvres de bienfaisances et les denrées alimentaires seront données à des instituts religieux ou des cantines pour les pauvres. Les biens les plus précieux vont aux musées du Vatican, à la bibliothèque ou aux sacristies. Mais le pape François aura un autre anniversaire, celui de son baptême, le 25 décembre. Et comme je parlais de mail, ça me fait penser à cette info d’Evangelique.info. Le site indique que les Espagnols n’auront pas de timbre à l’effigie de la Bible pour le 500e anniversaire de la Réforme après le refus de la commission philatélique d’Etat. L’argument donné est l’incapacité à répondre aux nombreuses demandes alors que la quantité de timbres publiés chaque année est négligeable.