Grain de Poivre du 23 novembre – Philippe Malidor – Affiches Polémique

Elles font polémique depuis quelques jours… Font-elles l’apologie des relations éphémères ? Réponse de Philippe Malidor …

Phare FM : Philippe, vous n’allez pas vous faire que des amis avec votre chronique d’aujourd’hui : vous souhaitez commenter des placards publicitaires qui vous semblent faire la promotion de l’homosexualité.

Chroniqueur : S’il ne s’agissait que de ça, ce serait déjà embêtant vu que les orientations sexuelles n’ont pas à faire l’objet d’une quelconque promotion : elles sont désormais suffisamment plurielles pour qu’on n’ait plus rien à revendiquer en la matière.

Phare FM : Alors où est le problème ?

Chroniqueur : Il est dans le fait qu’on n’est plus ici dans le registre de la tolérance mais dans la propagande offensive. 1) Cette campagne n’est axée que sur les relations homosexuelles entre hommes ; 2) Elle fait nettement l’apologie des relations éphémères ; je cite les slogans : « Avec un amant, avec un ami, avec un inconnu » ; « coup de foudre, coup d’essai, coup d’un soir » ; « S’aimer, s’éclater, s’oublier »…  C’est donc la valorisation d’une homosexualité qui ne s’inscrit pas dans la durée, qui ne s’inscrit pas dans un projet, qui n’est qu’une affaire d’impulsion plus ou moins momentanée.

Phare FM : Vous en êtes sûr ?

Chroniqueur : J’en suis d’autant plus sûr que cette campagne vise à inciter les homosexuels masculins à prendre des préservatifs ou des médicaments pour se protéger contre leurs conduites à risques. Cela ne concerne donc évidemment pas les couples homosexuels fidèles, qui ne doivent pas regarder d’un très bon œil l’image qu’on donne ainsi de l’homosexualité. J’ajoute que les photos des affiches sont clairement des attitudes de drague, pas de couples constitués.

Phare FM : Mais qui est derrière cette campagne ?

Chroniqueur : Eh bien, rien moins que le Ministère des Affaires sociales et de la Santé, qui chapeaute cette campagne, au point que l’association catholique Éveilleurs d’Espérance envisage de porter plainte contre Marisol Touraine pour corruption de mineurs.

Phare FM : On dit pourtant que depuis la légalisation du Mariage pour Tous, la société française est devenue largement tolérante envers l’homosexualité.

Chroniqueur : D’une part, je répète que ce qui nous est présenté là est l’affichage d’une homosexualité de type « roulette belge » (5 balles dans le barillet), complètement irresponsable. Comme le dit un auteur du site Boulevard Voltaire, c’est comme si on disait : «Roulez en moto à 200 km/h pourvu que vous ayez un bon casque. » Ensuite, les 700 000 signatures dûment déposées au Conseil Économique et Social il y a quelques années pour faire barrage au Mariage pour Tous et que le gouvernement a traitées avec un total mépris ont laissé une réelle fracture dans la société française.

Phare FM : Et vous avez des indices pour le prétendre ?

Chroniqueur : D’une part, j’ai des gros doutes sur les sondages qui ont paru sur le sujet : je crains que beaucoup de gens n’aient pas osé exprimer leur pensée profonde. Mais il y a un deuxième indice qui me paraît très net : la percée inattendue de François Fillon aux Primaires de la droite. Sur les 7 candidats qui se sont présentés, Fillon était le plus proche de la Manif pour Tous et, plus généralement, il représente une France très traditionnelle. Je précise que je ne suis pas du bord politique ni confessionnel de ce monsieur : je me contente d’observer le phénomène, qui est assez analogue à celui qui a porté Donald Trump au pouvoir aux États-Unis. Il y a deux Amérique comme il y a deux France sur le plan des valeurs sexuelles et familiales. Fillon peut dire merci à Marisol Touraine : je parierais bien que ces affiches (qui ont été barbouillées dans ma ville et dans d’autres villes) lui ont rapporté des suffrages, et qu’elles couleront le peu qui reste de la « gauche ».