Billet d’humeur – Avril 2018

0 Partages

« En Avril, ne te découvre pas d’un fil ». Qui ne connait pas cette citation. Et pourtant entre les
grands froids du mois de mars et la douceur ce certaines journée d’avril, je me dis que…. quand
j’étais « petite », les saisons, malgré tout, étaient plus marquées. Je me souviens de ces mois d’avril
où la nature renaissait, le tendre vert des forêts et les champs qui fleurissaient, j’allais faire des
grands bouquets de pâquerettes et primevères, dans la fraicheur « normale » du mois d’avril.
Mais est-ce que ça a vraiment beaucoup changé ? Il y a toujours le vert tendre des forêts et les
jardins et les prés qui s’embellissent de toutes les couleurs. C’est vrai que, depuis, on parle beaucoup
du réchauffement de la planète, des abeilles qui disparaissent, et j’en passe. Ça ne nous laisse plus
indifférent, et une odeur d’inquiétude se répand ….que se passera t’il dans 20 ans, quand nos petits
enfants se réjouiront d’aller cueillir des bouquets de primevères…y aura-t- il encore des fleurs …. à
butiner?
« Mieux vaut allumer une chandelle, que de maudire l’obscurité », dit un proverbe chinois. Cette
obscurité qui se dessine à l’horizon peut nous inquiéter. Mais plutôt que de passer mon temps à
« maudire l’obscurité », je veux allumer une chandelle, être lumière, refléter l’espérance, que je
trouve en Dieu. Par Jésus-Christ, il est venu, rempli d’amour, avec ce désir de nous transmettre sa
joie, sa vie, sa paix. Dans la prière sacerdotale, dans l’évangile de Jean, chapitre 17, Jésus dit… « ….je
dis ces paroles , afin qu’ils aient en eux ma joie, une joie complète ».
Jésus a parlé de joie complète, peu de temps avant son arrestation et sa crucifixion. Alors, je ne
regarderai pas à l’horizon obscure qui se profile, mais à Jésus-Christ qui veut que ma joie soit
complète, et cette joie je veux la gardée dans mon cœur, pour pouvoir l’apporter tout autour de
moi….Mireille