Grain de Poivre du 07 septembre – Jean-Luc Gadreau – Quand la loi l’emporte, parfois, sur le sens…

A partir de deux anecdotes estivales, notre chroniqueur nous rend sensibles à notre vision du monde parfois trop légaliste… Au détriment d’une meilleure intelligence et d’une meilleure sensibilité à ce qui nous entoure. Explications.

 

Phare FM : Jean-Luc Gadreau, on commence avec une première anecdote ?

Chroniqueur : Oui, une anecdote qui ne m’est pas arrivé personnellement,  mais à l’un de mes amis. C’est un ami qui prend les transports en commun chaque jour en région parisienne pour aller à son travail. Le RER en particulier… il a donc une carte d’abonnement payée au mois. Et un matin d’août il était un peu juste, se dépêchait et il monte précipitamment dans le wagon… Mais sans avoir passé la carte devant le lecteur ! Ce qui ne sert strictement à rien puisque la carte est déjà payée : c’est juste, paraît-il, à des fins statistiques…

Quelques minutes plus tard, des contrôleurs passent et lui font remarquer qu’il doit passer la carte devant la machine. Il s’explique… je passe sur les détails… mais enfin finit malgré tout avec une amende à payer de suite juste parce que c’est la règle, point final !

Phare FM : Ah oui, on peut comprendre son irritation ! Mais il était en tort ?

Chroniqueur : Oui, bien sûr, et il le reconnaît… C’est juste qu’il n’a pas fraudé au sens strict du terme !

Phare FM : Une deuxième histoire si j’ai bien suivi votre introduction ?

Chroniqueur : En effet… toujours au mois d’août, et cette fois-ci c’est moi qui me trouvait dans ma voiture avec mon épouse en direction d’une jolie plage de l’Atlantique que nous connaissons depuis très longtemps. Tout va bien… sauf que cette année, le parking au bord de la plage a été réduit de moitié… pour des questions de sécurité ! Et vous pouvez imaginer le bazar, qui au final a provoqué des embouteillages mais aussi de nombreuses infractions car la plupart de gens ont fini par se garer n’importe comment… Mais, sécurité oblige…! Alors j’ai bien essayé de comprendre en quoi on était plus sécurisé ainsi mais franchement je n’ai pas réussi… mais voilà c’est la règle ! J’ajouterai que ce genre de situation je l’ai vu plusieurs fois cet été dans divers endroits.

Phare FM : A cause du risque d’attentat sans doute, et des normes de sécurité renforcées du coup ?

Chroniqueur : Évidemment, ce qui peut se comprendre, se justifier, s’applaudir dans des tas de lieux, d’endroits, de situations… mais comme toute règle, tout code,  il est important de ne pas se déconnecter du sens. L’homme a besoin sans aucun doute de cadres qui facilitent le fonctionnement de la société. On pourrait sans doute déjà débattre juste sur cet aspect, mais je l’entends et je m’y accorde ! Par contre si le sens se perd, si l’interprétation n’est plus possible, si ce cadre l’emporte sur la situation, la personne, l’histoire… alors on est fichus ! On tombe dans une forme de dictature dangereuse et terriblement mortifère pour l’individu et la société.

Phare FM : À ce point-là ?

Chroniqueur : Oui, je le pense vraiment. Même si évidemment là on est dans des broutilles… mais cela montre comment on s’installe dans ce genre de fonctionnement. Je crois d’ailleurs aussi que c’est le même problème qui peut parfois se présenter dans nos fonctionnements familiaux mais aussi dans des questions de foi, de spiritualité, de religion… Partout et pour tout n’oublions jamais : le code, la loi ne doit en aucun cas se dissocier du sens…

Et que celui qui a des oreilles pour entendre entende !