La Revue de Presse d’Anaïs Sorce du 07 juillet – Simone Veil, les 500 ans de la Réforme, le logo « arc-en-ciel » de Facebook

 

 

Phare FM : La périodicité des médias chrétiens fait qu’ils sont nombreux à réagir, après coup, au décès de Simone Veil

Chroniqueuse : J’aimerais revenir sur une interview-bilan de la loi Veil, republiée sur le site de la VieSimone Veil y rappelle qu’il “ne s’agissait pas d’apporter une caution morale à l’IVG” car elle n’a “jamais pensé que l’avortement doive être considéré comme un simple droit des femmes à disposer de leurs corps” mais qu’il s’agissait de “mettre fin aux avortements clandestins et développer la prévention par une meilleure information sur la contraception”. Le Pèlerin revient aussi sur le témoignage d’Etienne Pinte, député UMP et chrétien convaincu, mis devant “un cas de conscience déchirant” et qui a demandé à Simone Veil “d’ajouter les mots « Interruption Volontaire de Grossesse dans des cas de détresse »”. En Angleterre d’ailleurs, Evangeliques.info indique qu’un millier de médecins ont signé une lettre contre la décriminalisation de l’avortement car si l’avortement médical y est accepté, une ancienne loi victorienne considère toujours l’IVG comme un crime en Angleterre. De Simone Veil, l’édito de Réforme retient davantage son histoire avec les camps de la mort. Antoine Nouis rappelle que “nous devons entretenir la mémoire de cette page obscure du siècle dernier” et c’est ce que propose ProtestInfo avec une série d’été sur la transmission de la Shoah en Suisse, pour ne pas tomber dans la banalisation.

Phare FM : Il paraît qu’une affiche de la CGT a fait débat ces derniers jours. Qu’en est-il ?

Chroniqueuse : Cette affiche a pas mal circulé sur les réseaux sociaux : on y voit un prêtre, une Bible à la main, avec la phrase “Lui, le dimanche, il est obligé de bosser. Pas vous ! »” Cette affiche fait partie d’une campagne contre le travail du dimanche, indique la Vie et l’abbé Pierre-Hervé Grosjean, co-auteur du blog Padreblog, qui fait partie de ceux qui ont été les premiers à relayer l’image sur Twitter, même s’il rappelle qu’être prêtre est un choix. La Croix précise que “l’idée a germé dans l’esprit du graphiste” suite aux “remarques de la part de religieux qui considèrent le dimanche comme un jour sacré”. Et si afficher un prêtre sur une affiche prête surtout à sourire aujourd’hui, faire la même chose avec un imam serait peut-être plus compliqué si l’on en croit Evangeliques.info. D’après l’étude relayée par le site, une majorité de Français jugent l’islam incompatible avec les valeurs de la République, et qu’il cherche à imposer son mode de fonctionnement. Enfin, je reviens sur le rapport déposé par le CNEF sur la liberté de conscience à l’ONU dont traite le site de Christianisme Aujourd’huiCe rapport doit éclairer le Conseil des Droits de l’homme, souligne les menaces sur la liberté de conscience et pointe «l’insécurité juridique» qui dissuade les chrétiens de s’exprimer sur des sujets sensibles.

Phare FM : On revient sur les 500 ans de la Réforme qui rythment la vie protestante cette année !

Chroniqueuse : La Croix indique que la Communion mondiale d’Églises réformées a signé mercredi la Déclaration Commune sur la justification par la grâce. Le texte œcuménique met fin à 500 ans de contentieux théologique et a été signé à Wittenberg, ville allemande où est née la Réforme protestante en 1517. Et si en France, un spectacle sons et lumières est prévu à la fin du mois dans le Gard pour l’anniversaire, d’après Evangeliques.info, l’événement est aussi célébré de l’autre côté de la planète : Radio1 indique qu’à Tahiti, l’église protestante maohi va célébrer un protestantisme arrivé en Polynésie française au 18e siècle. 

Phare FM : On finit par faire un tour sur les réseaux sociaux et sur le plus connu : Facebook !

Chroniqueuse : Les plus connectés d’entre vous ont peut-être remarqué que le mois dernier, un petit drapeau arc-en-ciel était apparu sur Facebook comme réaction possible à une publication. Aleteia rappelle que c’était à l’occasion du “mois des fiertés LGBT” et que l’ancien pasteur américain Joshua Feuerstein a demandé que soit aussi proposée une croix ! Son appel a suscité 20 000 réactions, 2 400 messages et a été partagé 9 500 fois. La réaction était attendue et la proposition a été écartée : l’hypothèse n’est pas envisagée. Pourtant, le numérique progresse, même dans la distribution de bibles ! Evangeliques.info indique que les ventes de Bibles numériques ont doublé entre 2015 et 2016 avec plus de trois millions d’exemplaires non-imprimés diffusés l’an dernier. Toute version confondue, la Bible a été diffusée à un peu plus de 34 millions d’exemplaires.