Grain de poivre du 27 juin – Guillaume Bourin – La solitude

Notre chroniqueur a décidé de nous parler de ce que l’on pourrait appeler l’un des « maux du siècle », au moins dans nos pays dits « développés ». Explication.

 

Phare FM : Guillaume, vous vous sentez seul aujourd’hui ?

Chroniqueur : Et oui, mais depuis que je vous parle Sandrine, ça va beaucoup mieux ! Plus sérieusement, nous allons bien parler de solitude aujourd’hui, et je dois dire que cela fait longtemps que je souhaite aborder ce sujet.

Phare FM : Pourquoi cela Guillaume ?

Chroniqueur : Et bien selon une enquête menée en 2016, une personne sur dix serait en situation de solitude, c’est à dire qu’elle n’aurait aucun contact régulier avec des proches, par exemple des amis ou des voisins. Je dois avouer que ce ratio est bien plus élevé que je ne le pensais. Pire, 26% d’entre eux se sentiraient exclus, abandonnés, ou inutiles, avec des facteurs aggravants comme la pauvreté ou l’âge avancé.

Soit dit en passant, l’isolement est un véritable un cercle vicieux : une personne isolée aura tendance à se replier sur elle-même. Quelques chiffres, là encore : 65% des personnes isolées pensent que l’on n’est jamais assez méfiant, et 27% ne se sentent pas en sécurité dans leur vie… Non, l’être humain n’est vraiment pas fait pour être seul.

Phare FM : En effet Guillaume, cela donne à réfléchir…

Chroniqueur : Oui, et notez au passage que je n’aborde pas certains sujets spécifiques, comme par exemple la solitude des célibataires, ou celle des personnes marginalisées. Il y aurait bien des choses à dire… Mais voilà donc deux constats : le premier, c’est qu’il y a une forte proportion de personnes seules ; le deuxième, c’est que la solitude nous guette tous.

Jusqu’ici, je ne vous ai cité que des statistiques, mais souvenons-nous également que la solitude touche même ceux qui donnent l’impression de ne pas être affectés par elle. Dans les faits, l’on peut être expert en relations sociales tout en ayant l’impression d’être la personne la plus seule au monde… Franchement, qui n’a jamais eu un tel sentiment de solitude ?

Phare FM : Alors que faire Guillaume ? Comment vaincre la solitude ?

Chroniqueur : Et bien malheureusement, j’aimerais vous donner une recette miracle, instantanée, mais cela n’existe pas. La solitude est une problématique qui se traite au quotidien, pas à pas. Et les “rechutes” sont fréquentes…

Néanmoins, un aspect fondamental de notre solitude doit être rappelé. Blaise Pascal affirmait qu’il y a en l’homme un vide infini que chacun cherche à combler. Mais personne n’y parvient, justement parce que ce vide est sans fin. Pourquoi est-il infini ? Parce que ce vide a en réalité la forme de Dieu : tant que l’homme ne donne pas à Dieu la place qui est la sienne, ce vide demeure.

Notre solitude n’est rien d’autre que la perception de ce vide, l’écho de l’absence de Dieu dans nos vies. Vu sous cet angle, aucune amitié, aucune relation si intense soit-elle ne pourra le combler. Bien plus, il nous est impossible de prendre plaisir dans les relations sociales, quelles qu’elles soient tant qu’un tel vide demeure. Alors, il est vrai que nous souffrons tous de la solitude, mais sommes-nous prêts à laisser Dieu combler ce vide infini qui en est la cause ?