La Revue de Presse d’Anaïs Sorce du 02 juin – Attaque terroriste contre les coptes, le Jubilé d’Or, et un film récompensé à Cannes

Dans la Revue de Presse, Anaïs nous parle de l’attaque terroriste menée en Egypte contre les coptes, passée relativement inaperçue… On parle aussi du Jubilé d’Or, fêté avec le Pape -mais pas que-, et on vous présente le film qui a été récompensé à Cannes par le Prix Œcuménique !

 

Phare FM : Même si peu de médias en ont vraiment parlé, on revient sur l’attaque terroriste en Egypte contre des chrétiens coptes la semaine dernière.

Chroniqueuse : Aleteia livre les récits poignants des derniers instants de ces chrétiens assassinés parce qu’ils ont refusé d’apostasier, c’est-à-dire de renier leur foi. L’embuscade tendue aux pèlerins qui allaient fêter l’Ascension a fait 30 morts. Le quotidien Libération publie aussi le reportage de son envoyé spécial dans un village. Dans la région, La Vie écrit que la population se sent abandonnée par les autorités. Réforme propose un reportage à Nazlet Hanna, où vivent près des deux tiers des coptes. Et si certains ne craignent pas la mort, ils s’inquiètent de devenir “une cible si facile”. Les coptes n’ont plus que leur foi comme bouclier face à tant de violence, estime Le PèlerinMais si dimanche, le pape François a qualifié de « martyr » les victimes de l’attentat, pour la Vie, les djihadistes mènent un combat certes pour la disparition des chrétiens mais aussi pour la dislocation de la société libérale et pour la soumission des sociétés musulmanes. En réponse à cette attaque, Evangeliques.info indique que le gouvernement égyptien a bombardé des camps d’entraînement de djihadistes en Libye. Mais “des signes d’espoir existent” d’après un édito de la Croix qui présente un clip message de paix pour le Ramadan, visionné par plus de 3 millions d’internautes, surtout musulmans. A lire aussi sur ProtestInfo, le portrait de Géraldine Casutt, doctorante à Fribourg, qui cherche à comprendre l’engagement et le rôle des femmes djihadistes de l’Etat islamique. L’article est repris par le portail Regards Protestants, et explique que la chercheuse s’immerge dans le web djihadiste dès 2013 pour amorcer un dialogue avec ces femmes. La démarche est risquée car un faux pas peut lui valoir d’être la cible d’une fatwa la condamnant à mort. Eux aussi se sont engagés sur des terrains dangereux : les  Free Burma Rangers. C’est un groupe de chrétiens engagé dans des zones de conflits en Birmanie, en Irak et au Soudan d’après Info ChrétienneLeur rôle est d’aider les victimes d’attentats et de diffuser des nouvelles.

Phare FM : Sans transition, changeons de sujet. Alors que les protestants fêtent les 500 ans de la Réforme en Europe, les catholiques vont fêter le jubilé d’or du renouveau charismatique avec le Pape

Chroniqueuse : C’est cinq jours de rencontres et célébrations œcuméniques, d’après Aleteia, avec un grand rassemblement œcuménique à Rome ce week-end à l’occasion de la Pentecôte. Des représentants du monde évangélique et pentecôtiste sont attendus aussi. Ce Renouveau est présent dans 200 pays et rassemble plus de 120 millions de catholiques. Le jubilé d’or du Renouveau s’est ouvert mercredi et La Vie revient sur l’histoire des mouvements charismatiques et leur place dans l’Église catholique à l’avenir. Pour le Pape, sous la plume de l’envoyé spécial de la Croix à Rome, “l’Esprit nous permet d’être des semeurs d’espérance […] parce que les hommes ont besoin d’espérance pour vivre et de l’Esprit Saint pour espérer”. Et tu parlais des 500 ans de la Réforme il y a quelques minutes, ça me fait penser au robot-pasteur inventé en Allemagne : le magazine Chrétiens Lifestyle explique que BlessU-2, c’est son nom, peut bénir les utilisateurs en cinq langues différentes. 

Phare FM : On termine avec un petit film pour fuir la chaleur de ces derniers jours !

Chroniqueuse : Direction Cannes dont vous avez forcément beaucoup entendu parler récemment. Nous on va parler du prix œcuménique, dont Aleteia explique qu’il a été créé en 1974 par des catholiques et des protestants présents au festival. Le site revient sur les 10 derniers lauréats alors qu’ »HIikari » de Kawase a été récompensé. D’après Evangeliques.info, c’est l’histoire d’une femme qui rencontre un photographe en train de perdre la vue et dont elle va tomber amoureuse. Le jury l’a choisi pour son côté poétique, son encouragement au dialogue et à l’accueil. Un jury constitué de “chrétiens engagés, théologiens, journalistes, enseignants, tous passionnés de cinéma qui voient 4 à 5 films par jour” rappelle RéformeDans le jury figurait notamment Denyse Muller, ancienne pasteure de l’Eglise réformée de France et de l’Eglise Protestante de Genève. Dans Réforme, elle recommande d’ailleurs aussi “In the Fade”, avec un prix d’interprétation féminine pour Diane Kruger, qui aborde la question du terrorisme issu de groupes néonazis.