Grain de Poivre du 22 mai – Philippe Malidor – Parlez-moi d’amour

Pour tromper l’actualité un peu morose et les derniers soubresauts politiques, une fois n’est pas coutume, notre chroniqueur a choisi de parler d’une histoire « d’amour »…

 

Phare FM : Philippe, aujourd’hui vous changez de registre puisque vous allez nous raconter une charmante histoire vraie.

Chroniqueur : Oui, ça s’est passé un dimanche, le 7 mai. On est à Saint-Épain, en Indre-et-Loire. Et au petit matin, vers 6 heures, une petite fille se lève et part, à pied, par la route, pour aller rejoindre son amoureux.

Phare FM : Et elle a quel âge ?

Chroniqueur : Cette petite fille n’a que 4 ans ! C’est ce qui rend cette histoire complètement originale. Elle devait être vraiment mordue pour être réveillée à cette heure-là et pour se risquer sur la route, dans un monde qui est immense pour elle et potentiellement dangereux.

Phare FM : Et elle est allée loin ?

Chroniqueur : Elle a quand même fait plus de 3 kilomètres alors que le jour se levait à peine et qu’il ne devait pas faire chaud, pour retrouver l’élu de son cœur. Elle était en pyjama et en chaussons, et ses grands-parents ne se sont aperçus de rien.

Phare FM : Et elle n’a pas eu d’ennuis ?

Chroniqueur : Eh bien non. Et c’est presque une parabole évangélique. En effet, c’est une femme qui sortait de boîte de nuit qui a trouvé bizarre de voir une petite gamine à cette heure-là sur une route, et qui a prévenu les gendarmes. Ensuite, ce sont eux qui l’ont ramenée chez ses grands-parents. Et tout est bien qui finit bien, d’autant plus qu’elle a retrouvé son petit copain le lendemain à l’école maternelle.

Phare FM : En quoi cette anecdote est-elle intéressante ?

Chroniqueur : Je n’en sais rien, on pourrait même ne pas en parler, mais le fait est qu’elle a été largement relayée dans les média. Disons qu’elle apporte un peu de fraîcheur dans une actualité tendue. Ici, il n’y a eu aucun drame, et c’est une histoire d’amour peu ordinaire et quand même forte. Après la chronique du jeune Président de la République marié à son ancienne professeure de théâtre, on a ici une histoire d’amour entre deux enfants très petits qui donne une image d’innocence et de pureté assez réconfortante. Il sera peut-être intéressant de vérifier ce que ces deux-là seront devenus dans vingt ans.

Phare FM : Il y a des histoires d’amour commencées à un très jeune âge et qui durent toute la vie.

Chroniqueur : Oui, et j’en connais. Dans un monde où la constance et la fidélité sont très malmenées, il est bon de rappeler que pour certains et certaines, « amour » rime avec « toujours » et que ce n’est pas une corvée !