La Revue de Presse d’Anaïs Sorce du 19 mai – Brigitte Macron, les Nuits des Eglises, Little Boy au cinéma

Au programme de la revue de presse, de la politique mais de manière détournée, en la personne de l’épouse du président français ; le lancement des Nuits des Eglises; enfin, la sortie au cinéma d’un film qui va vous bouleverser !

 

Phare FM : Cette semaine, la politique nous offre un peu de répit même si on en parle d’une manière un peu détournée Anaïs

Chroniqueuse : Les médias parlent encore beaucoup de Macron et du gouvernement formé cette semaine. Vous trouverez des portraits des ministres dans tous les médias mais cette semaine, on a aussi beaucoup parlé de Brigitte Macron. Christianisme Aujourd’hui comme la Vie reviennent sur leur site sur une phrase de la Première Dame : lors de la réception qui a suivi l’arrivée à l’Elysée du nouveau président, le 14 mai, son épouse a demandé au grand rabbin et au président de la Conférence des évêques de France: « Priez pour mon mari, priez beaucoup ». Une demande étonnante alors que la religion a été absente des discours de Macron. Mais ce n’est pas la seule à évoquer le sujet de la foi : Theresa May, la Premier Ministre du Royaume-Uni a confié à la BBC que sa foi chrétienne l’a aidée à vivre son infertilité. L’info est relayée par Info Chrétienne. 

Et puis, est-ce parce que la Fête des Mères se rapproche, mais les femmes sont à l’honneur cette semaine : dans une interview au Pèlerin, Virginie Lemoine reconnaît que le catholicisme fait partie de son identité et confie prier chaque jour pour rendre grâce. Réforme indique qu’une femme pourrait présider l’Église protestante unie de France. La pasteure Emmanuelle Seyboldt a été proposée pour succéder à Laurent Schlumberger. Le renouvellement des instances est prévu pendant le synode de Lille du 25 au 28 mai

Phare FM : Tu parles de l’Église Protestante Unie de France mais d’une manière générale, les Églises sont particulièrement mises en lumière cette semaine

Chroniqueuse : Quel jeu de mot ! Car ProtestInfo propose un article qui fait la “Lumière sur les Nuits des Églises” proposées ce mois-ci à Lausanne, Neuchâtel et La Chaux-de-Fonds. Objectif : faire découvrir ces lieux de culte, trop souvent fermés la journée. A Lausanne, demain de 18h à minuit, 30 communautés réformées, catholiques, évangéliques, orthodoxes et anglicanes proposent des visites, expos et concerts. L’événement séduit aussi au-delà de la Suisse car entre mai et de juin, l’Autriche, la République tchèque ou Bolzano, au nord de l’Italie, ouvrent aussi les portes de leurs églises. En France, plus de 500 lieux de cultes sont concernés du 24 juin au 2 juillet. Et pendant qu’en Suisse les églises s’ouvrent, Evangeliques.info et Info Chrétienne rappellent que demain, les Français marchent pour Jésus dans huit villes pour témoigner publiquement. L’action fêtera ses trente ans cette année et bonne nouvelle selon la Croix : En France, la théologie bénéficie d’une tradition de dialogue avec une société sécularisée. Enfin, Christianisme Aujourd’hui indique que l’exposition mondiale des 500 ans de la Réforme ouvre demain à Wittemberg en Allemagne, un pays où l’Eglise connaît un regain d’intérêt selon Réforme qui a rencontré, dans son dossier, 4 chrétiens qui retournent au culte.

Phare FM : Direction les salles obscures pour terminer avec le film “Little Boy” à l’affiche

Chroniqueuse : Pour Info Chrétienne, c’est “la foi qui déplace les montagnes au cinéma”. Le film est proposé à Paris et sa région depuis le 10 mai. Little Boy raconte l’histoire de Pepper, un petit garçon de 8 ans inconsolable après le départ de son père pour la deuxième guerre mondiale, Après un sermon sur le pouvoir de la foi, il demande de l’aide au prêtre qui lui donne tout une liste de choses à faire pour se rapprocher de Dieu et potentiellement sauver son père. Parmi ces tâches : se lier d’amitié avec un japonais, incarnation vivante des ennemis. Si pour Le Monde et La Croix, Little Boy est un film de “propagande chrétienne” à la “réalisation sirupeuse”, pour Aleteia, c’est une “vraie petite pépite” sur la force infinie de l’amour.