Grain de Poivre du 11 janvier – Frank Lafferrière – L’étrange Noël de monsieur François

Pour Frank Lafferrière, le Président français a voulu, comme le héros du film l’Etrange Noël de Mr Jack, changer son « Halloween » en « Noël », et selon lui ce n’est pas très réussi… Explications dans le replay de ce matin :

 

Phare FM : Franck, pour vous le Président français s’adonne à un véritable numéro de prestidigitation, émaillés de vrais paradoxes. Expliquez-vous…

Chroniqueur : Si vous reprenez ses vœux, d’une main il nous brandit nos valeurs, alors que de l’autre lui et son gouvernement nous les démolissent, tant par la remise en  question de la structure familiale que par les « détricotages » systématiques de notre protection sociale, assurance maladie et code du travail inclus.
D’un côté il s’engage pour notre sécurité et notre démocratie, pendant que pointe à l’horizon une généralisation pour nos nourrissons de onze vaccins obligatoires contenant un dangereux adjuvant, l’aluminium, le tout assorti d’une possible interdiction de fréquentation des crèches, écoles et centres de loisirs à  tout enfant dont les parents auraient refusé un  seul de ces vaccins. Détail burlesque s’il en est, le vaccin contre le papillomavirus, responsable de cancer du col de l’utérus, déjà fort contesté, deviendrait même obligatoire pour les petits garçons ! Pour le cas où ils en seraient porteurs…
Que  dire  encore  de  l’utilisation  du  49/3  tout  en  faisant  campagne  contre ?  Je  vous l’accorde, ce n’est  pas lui directement, c’est son ancien premier ministre.
Lui qui taxait son prédécesseur de président zigzag devrait peut-être s’inscrire à une compétition de slalom pour illusionnistes, dont  les phases éliminatoires ouvertes aux moldus auront lieu fin janvier à la brillante académie de Poudlard. A moins qu’il ne revienne sur sa décision et se présente à sa propre succession.

Phare FM : Et pour vous Frank, l’apogée de ce numéro de prestidigitation se trouve dans l’invention du droit de grâce à 2 temps..

Chroniqueur : Exactement Sandrine, comme les moteurs de nos vieilles mobylettes! Un coup de grâce partielle, et puis grâce totale pour Madame SAUVAGE, voyant que les juges persistaient et signaient dans leurs refus de mise en liberté de cette femme. Pendant ce temps, les magistrats, hurlant contre le « fait du Prince », vont peut-être faire en sorte que la mère de la petite Fiona, condamnée en première instance par la cour d’assises pour « non-assistance à personne en danger » et « dénonciation de crime imaginaire » puisse fort bien comparaître libre à son procès en appel. Allez donc y comprendre quelque chose…
Finalement, nous nous trouvons bien loin des atmosphères oniriques à la Tim BURTON pour constater que le « Noël de Monsieur François » a toujours des apparences d’Halloween, décidément, il n’y a rien de nouveau sous le soleil !
Notre Noël à nous nous a permis de fêter l’avènement d’une vrai grâce qui nous a été faite avec Jésus. Avec lui, juste la grâce pleine et entière de nous tourner vers Dieu qui ne connaît ni changement ni ombre de variation…
Mes vœux pour chacun cette année : que tous puissent vraiment connaître cette grâce qui nous a été faite et que tous puissent cheminer avec celui qui a tant aimé le monde…Voir la suite dans la Bible !