Grain de Poivre du 06 janvier – Jean-Yves Peter – Les Rois Mages

Vous connaissez probablement l’histoire des Rois Mages ! Mais cette histoire est-elle toujours d’actualité ?

 

Phare FM : Ce dimanche, c’est le deuxième dimanche après Noël, dimanche de l’Épiphanie, et dimanche où nous fêtons traditionnellement la venue de ces fameux rois mages à Bethléem pour voir ce nouveau-né qui s’appelle Jésus !

Chroniqueur : Oui ; deux semaines, c’est le temps qu’il a dû falloir à ces mages pour voyager à dos de chameau jusqu’à Bethléem en venant d’orient pour adorer le roi des juifs qui vient de naître ; c’est ce que rapporte la Bible. La venue de Jésus apparaît alors au monde entier – « épiphanie » signifie apparition, manifestation – ; monde entier représenté par ces mages.

Phare FM : Des mages ou des rois mages d’ailleurs ?

Chroniqueur : La Bible parle de mages. Plus tard la tradition en a fait des rois, sans doute pour exprimer la vocation de Jésus à régner sur toutes les nations. C’est-à-dire à être le Sauveur de toutes les nations. Cela dit et à mon avis, il est bon de s’en tenir aux mages de l’Évangile, car Jésus, c’est certain, n’avait pas et n’a toujours pas de prétention politique !

Et puis, les mages, c’est cela qui nous concerne toujours, qui parle aux hommes et aux femmes d’aujourd’hui.

Phare FM : Ah bon ? En quoi ces mages parlent-ils de nous ?

Chroniqueur : Ces mages étaient des magiciens. Plus exactement, des astrologues. Leur fonction, leur pouvoir – en tout cas celui qui leur était reconnu – était de scruter, d’interroger les astres pour y lire l’avenir… Est-ce que cette activité appartient à un passé révolu ?

Phare FM : Non, pas vraiment !

Chroniqueur : En effet… Il suffit d’observer les couvertures de magazines, et particulièrement en ce début d’année comme au début de chaque année, pour se rendre compte que les astrologues n’ont pas disparu, bien au contraire ! Les mages d’aujourd’hui sont très, très nombreux à se disputer le marché plus que juteux des prédictions d’avenir ; à se partager la grosse galette… Un marché qui se chiffre en milliards d’euros, bien au-delà du chiffre d’affaires – si l’on peut dire – de toutes les Églises rassemblées !

Phare FM : Comment ça se fait que ça marche autant ?

Chroniqueur : À cause de la peur. Le marché de l’astrologie, de la magie, c’est le marché de la peur. Les hommes et les femmes de tous les pays ont peur que leur tombe dessus une des multiples épreuves que la fatalité peut leur infliger. Et la peur engendre le désir, le fantasme de puissance : connaître l’avenir, c’est prendre le dessus sur tout ce qui nous menace, c’est mettre le destin de son côté…

Phare FM : Et ça fonctionne ?

Chroniqueur : Bien sûr que non. La magie, l’astrologie, c’est un piège du malin pour mieux enfermer, posséder ses victimes. Les enfermer dans la convoitise de puissance qui est le contraire de l’amour ; le contraire de la vie. Un piège redoutablement efficace, son succès dans les magazines en témoigne…

Phare FM : Mais alors qu’ont-ils à nous dire, ces fameux mages de la crèche ?

Chroniqueur : Que Dieu vient nous chercher là où nous sommes perdus. Les mages étaient perdus dans les astres, qui ne pouvaient rien pour eux, sinon les enfermer toujours plus. Alors, dans leur prison, Dieu leur fait apparaître une étoile comme aucune autre ; ils la suivent, bien sûr, et elle les amène auprès de Jésus. Et là, ils comprennent, et c’est ce qu’ils nous disent, que leur recherche est terminée. Ils ont trouvé, ou plutôt, ils ont reçu la véritable puissance, la puissance de vivre ; l’amour venu pour eux, avec eux,les délivrer du mal et de la mort. Ils n’ont plus à s’inquiéter de l’avenir ; leur avenir, c’est la vie éternelle avec Jésus ; parce que l’amour est éternel.

Phare FM : Et ça, c’est toujours valable aujourd’hui ?

Chroniqueur : Mais oui ! Aujourd’hui, toujours, ce récit merveilleux nous appelle à être sage comme un mage. À recevoir en Jésus la vérité, lumineuse, et à lui confier notre avenir, notre vie. Bonne année 2017 !